Anderlecht surclasse Genk (0-4) et s’isole en tête

BASTIEN DOYEN

samedi 28 avril 2012, 00:14

6e journée Anderlecht a dominé Genk en s’imposant 0-4. Les Mauve et Blanc ont provisoirement 7 points d’avance sur le FC Bruges et sont en bonne posture pour remporter un 31e titre. Le direct commenté du match

Anderlecht surclasse Genk (0-4) et s’isole en tête

belga

Anderlecht se déplaçait au Racing de Genk en ouverture de la 6E journée des playoffs 1, deux semaines après la victoire du club limbourgeois au Parc Astrid (1-3). Mario Been et ses hommes n’ont pu rivaliser avec les Mauve et Blanc qui ont dominé les débats d’un bout à l’autre, sans opposition.

Dès la 8e minute, Rubenilson Kanu a profité d’un assist de Milan Jovanovic pour trouver le chemin des filets et ainsi mettre la formation bruxelloise sur orbite. Dans la foulée, Kévin De Bruyne est contraint de quitter la pelouse : le milieu de terrain souffre d’un orteil cassé et n’évoluera plus avec sa formation d’ici la fin de saison.

Genk accuse le coup en ayant beaucoup de mal à se réorganiser et est pris à la gorge par Anderlecht qui double la mise à la 31e minute via Guillaume Gillet dont l’envoi termine au fond du but défendu par Laszlo Köteles.

A la pause, les Bruxellois rentrent aux vestiaires à l’abri alors que la formation de Mario Been ne s’est pas créée une seule occasion en première période. La seconde mi-temps n’offre guère plus de spectacle.

A la 52e minute, Rubenilson Kanu inscrit son deuxième but de la soirée en profitant d’un nouvel assist de Milan Jovanovic qui avait déjà délivré les passes décisives sur les deux premières réalisations d’Anderlecht qui mène largement au score, sans forcer.

Les hommes de Mario Been ont Été transparents tout au long du match et n’ont pu inquiéter que trop rarement le portier adverse, Silvio Proto, qui n’a eu que deux réelles interventions à effectuer. En fin de partie, Tom De Sutter monte au jeu à la place de Suarez et scelle l’addition à la 82e. Score final : 0-4.

Grâce à ce succès, Anderlecht écarte probablement définitivement le Racing de Genk de la lutte pour le titre. Les Limbourgeois sont relégués à 10 unités des leaders bruxellois à quatre journées du terme. Le club bruxellois est en bonne posture pour remporter son 31e titre, mais doit rester méfiant vis-à-vis du FC Bruges qui pointe à 7 longueurs avant le match contre La Gantoise, samedi à 18h00.

La fiche du match

Buts : 8’ Kanu (0-1), 31’ Gillet (0-2), 53’ Kanu (0-3), 86’ De Sutter (0-4)

Genk : Köteles, Vanden Borre (45’ Tözser), Joneleit (60’ Limbombe), Tshimanga, Anele, Buffel, Simaeys, De Bruyne (10’ Croux), Nadson, Vossen et Benteke

Anderlecht : Proto, Juhasz, Safari (76’ Lukaku), Biglia, Odoi, Mbenza, Gillet, Kouyaté, Jovanovic, Suarez (86’ De Sutter) et Kanu (67’ Canesin)

Cartes jaunes : 42’ Mbenza (Anderlecht), 45’ Buffel (Genk)