Barcelone empêche le Réal Madrid d’être (déjà) champion

BASTIEN DOYEN

dimanche 29 avril 2012, 23:58

Après sa victoire en début d’après-midi contre Séville (3-0), le Réal Madrid pouvait être sacré champion si le FC Barcelone s’inclinait au Rayo Vallecano. Mais les Blaugrana ont déroulé en s’imposant 0-7.

Barcelone empêche le Réal Madrid d’être (déjà) champion

© AP

En début d’après-midi, le Réal Madrid recevait la visite du FC Séville dans ses installations stade Bernabeu. Si Negredo a trouvé le chemin des filets pour les visiteurs dès la 3e minute de jeu, son but a été annulé après que l’arbitre ait estimé qu’un de ses équipiers avait fait une obstruction sur Pepe. Un quart d’heure plus tard, Cristiano Ronaldo profite d’un assist de Benzema pour tromper le portier adverse, Varas, d’une frappe croisée et ainsi inscrire son 43e but en Liga. Les hommes de Mourinho repoussent les répliques des Sévillans et rentrent aux vestiaires avec un avantage d’un but.

Dès la reprise, Benzema réalise le doublé. Un but à la suite d’un tir, un autre à la suite d’une reprise de la tête lui permettront de mettre le Réal Madrid définitivement aux commandes de la partie. Le score n’évoluera plus au cours d’une seconde période au cours de laquelle l’intensité du jeu diminuera petit à petit. Score final : 3-0.

Le Barça en démonstration

En soirée, les yeux des supporters madrilènes étaient donc rivés vers le résultat du match opposant le Rayo Vallecano au FC Barcelone.

Les Blaugrana ont parfaitement digéré les récents évènements qui ont bousculé la vie du club (défaite lors du Clasico, élimination en Ligue des Champions et l’annonce du départ de Guardiola en fin de saison). Lors de son déplacement au Rayo Vallecano, le FC Barcelone a déroulé en s’imposant facilement sur le score de 0-7. Lionel Messi a montré à ses équipiers le chemin à suivre en ouvrant le score au quart d’heure et a scellé l’addition. Deux buts qui permettent à l’attaquant argentin de rejoindre Cristiano Ronaldo en tête du classement des buteurs de la Liga. Correa a marqué contre son camp tandis que Keita, Pedro (2x) et Alcantara ont aux aussi trouvé le chemin des filets.

Une victoire du club catalan qui ne fait pas les affaires des Madrilènes qui espéraient pouvoir fêter le titre dès ce soir. Mais la consécration du Réal Madrid ne sera qu’une question de jours pour les hommes de José Mourinho qui possèdent toujours 7 points d’avance sur le Barça, à trois journées du terme de la saison.