Arsenal voit sa 3e place compromise

DAVID DESSOUROUX

samedi 05 mai 2012, 17:51

Premier League Cette après-midi contre Norwich (14e), Arsenal a perdu deux points précieux dans la course à Ligue des champions et pourrait ainsi perdre sa 3e place dès demain.

Arsenal voit sa 3e place compromise

©AP

Pour sa 900e rencontre sur le banc d’Arsenal, Arsène Wenger aurait préféré un tout autre cadeau que ce score de 3-3 contre Norwich (14e). Un match nul qui pourrait être lourd de conséquences pour des « Gunners » dont la 3e place, qualificative pour la Ligue des champions, ne tient plus qu’à un fil.

Et pourtant, la partie avait commencé sur les chapeaux de roue pour les Londoniens. Dès la 2e minute de jeu, Benayoun ouvrait en effet le score d’une frappe enroulée dans la lucarne de Ruddy. Loin d’être déstabilisé, Norwich revenait toutefois, dix minutes plus tard, au score par l’entremise de Hoolahan, qui profitait d’une grosse erreur technique de Szczesny. Peu en confiance en ce début de partie, le gardien polonais devait de nouveau déchanter, à la 26e, sur un tir de Holt malencontreusement dévié par Gibbs (1-2). Arsenal manquait ensuite par deux fois de revenir dans la partie. Van Persie, d’abord, arrivait un rien trop tard sur un centre de Bakary Sagna, avant que Gibbs ne pêche à la concrétisation après un bel effort personnel de Gervinho. Décevant dans cette première période avec seulement trois tirs au but, Arsenal pouvait même s’estimer heureux de rentrer aux vestiaires avec ce score de 1-2. Juste avant la mi-temps, M. Taylor oubliait en effet de siffler un penalty pour un tirage de maillot de Koscielny sur Martin.

Obligé de s’imposer pour assurer sa 3e place, Arsenal poussait en seconde période et était récompensé de ses efforts à la 70e. Servi dans la profondeur par Song, Robin Van Persie inscrivait son 29e but de la saison en trompant Ruddy d’une reprise de volée du gauche. Dix minutes plus tard, ce diable de Van Persie remettait le couvert et redonnait ainsi la victoire à Arsenal. Mais à peine monté au jeu, Morison glaçait tout l’Emirates Stadium en ajustant Szczesny (3-3). Dos au mur, Arsenal pressait tant et plus dans les cinq dernières minutes. Van Persie passait d’ailleurs tout prêt d’inscrire son 3e goal de l’après-midi, puis Song et Chamakh butaient sur un excellent Ruddy. À deux minutes du terme, M. Taylor oubliait, pour la 2e fois de la rencontre, un penalty pour une poussée fautive sur Chamakh.

Les « Gunners » terminent donc la saison à domicile par une contre-performance qui pourrait leur coûter leur 3e place. Newcastle et Tottenham, qui jouent demain respectivement contre Manchester City et Aston Villa, ne comptent en effet que deux points de retard sur les Londoniens.