Euro : les Pays-Bas sont déjà en danger

DAVID DESSOUROUX

mercredi 13 juin 2012, 14:01

Groupe B Battus par le Danemark lors de leur entrée en lice (0-1), les Pays-Bas n’ont déjà plus droit à l’erreur ce soir contre l’Allemagne. Un match à suivre en direct commenté dès 20 h 30.

Au moment de fouler la pelouse du Stade Metalist de Kharkiv, la pression sera maximale sur les épaules des Oranje. La faute à cette défaite, samedi dernier, contre le Danemark. Présentée comme le petit Poucet de ce « groupe de la mort », l’équipe de Morten Olsen a déjoué tous les pronostics en faisant chuter de son piédestal le finaliste de la Coupe du monde 2010. Un scénario que les coéquipiers d’Arjen Robben, fort décrié pour son manque d’altruisme, étaient à mille lieues d’imaginer. Mais la réalité du terrain a parlé.

Voilà donc les Hollandais déjà dos au mur. Une nouvelle défaite contre la Mannschaft, conjuguée à une victoire du Danemark contre le Portugal, serait tout simplement synonyme de retour à la maison pour les vice-champions du monde. On n’en est bien sûr pas encore là, mais les signaux sont à l’orange pour les troupes de van Marwijk.

Tout le contraire de l’Allemagne qui, sans avoir livré une grande prestation, a prouvé contre le Portugal (victoire 1-0) qu’il faudrait bien compter sur elle dans ce tournoi. L’occasion sera en tout cas belle pour les Allemands de renforcer ce sentiment en venant à bout d’une équipe qui, comme elle, est pointée comme favorite de cet Euro 2012.

Le Portugal doit aussi s’imposer

Plus tôt dans la soirée (18 h), le Portugal aura tout autant de pression que les Pays-Bas en affrontant le Danemark. Comme les Oranje, les joueurs de Paulo Bento sont en effet contraints au succès contre des Danois à une victoire d’une qualification pour les quarts de finale. Malchanceux contre les Allemands en phase de conclusion, avec notamment deux poteaux, la bande à Cristiano Ronaldo parviendra-t-elle à inverser la tendance ? Rien n’est moins sûr. L’équipe de Morten Olsen part en effet avec les faveurs des pronostics, elle qui n’a perdu qu’une fois lors des quatre derniers affrontements entre les deux équipes.