Euro : l'Espagne et l'Italie en quarts de finale, la Croatie éliminée

DAVID DESSOUROUX

mardi 19 juin 2012, 00:00

Groupe C Difficile vainqueur de la Croatie (1-0), l'Espagne est qualifiée pour les quarts de finale. Tout comme les Italiens, qui sont venus à bout de l'Irlande (2-0). Le résumé des matchs

Euro : l'Espagne et l'Italie en quarts de finale, la Croatie éliminée

Jesus Navas (Espagne) et Ivan Strinic (Croatie), © AFP

Les champions d'Europe et du monde en titre ont tremblé, lundi soir à Gdansk, contre la Croatie. Il aura en effet fallu attendre la 87e minute de jeu et ce but de Jesus Navas pour voir la Roja valider son ticket pour les quarts de finale. Mais que cette qualification fut dure à arracher pour la bande à Vicente Del Bosque ! Largement devant au niveau de la possession du ballon, les Espagnols n'ont jamais su – jusqu'à ce but de Navas – inquiéter Pletikosa. Tout le contraire des Croates qui, bien en place tactiquement, sont parvenus en seconde période à sortir de leur réserve pour se procurer les plus belles occasions de la rencontre. La plus belle étant cette tête plongeante de Rakitic sur un centre au second poteau de Modric (59e). Bien sûr ses appuis, Iker Casillas sauvait l'Espagne d'une élimination précoce dans cette compétition, vingt-quatre heures après celle des Pays-Bas. Dans la foulée, Slaven Bilic – qui disputait là sa dernière rencontre à la tête de la Croatie –, lançait ses dernières forces dans la bataille en faisant monter au jeu deux éléments offensifs : Jelavic et Perisic. Un choix qui aurait bien pu s'avérer payant. En effet, à la 79e minute de jeu, l'ancien Brugeois, Ivan Perisic, poussait Casillas à un nouvel arrêt réflexe d'une demi-volée en force. Les Croates, sans le savoir, avaient laissé passer leur chance. À trois minutes du terme, Jesus Navas, sur

un assist d'Iniesta, lui-même servi à la perfection par Fabregas, propulsait en effet l'Espagne en quart de finale d'un tir rageur.

L'Italie n'a pas tremblé

Avec deux matchs nuls en autant de rencontres, l'Italie, pour prolonger l'aventure polono-ukrainienne, n'avait d'autre choix que de l'emporter contre l'Irlande, déjà éliminée dans ce groupe C. Les joueurs de Cesare Prandelli l'ont bien compris en s'imposant 2-0. Antonio Cassano ouvrait d'abord le score à la 35e de la tête, avant que Balotelli, tout juste monté au jeu, ne double la mise dans les arrêts de jeu. La Squadra Azzurra est 2e de ce groupe C et rencontrera donc en quarts de finale le 1er du groupe D, à savoir la France, l'Angleterre ou l'Ukraine.