Anderlecht poursuivi : le Sporting se dit « stupéfait »

Rédaction en ligne

mercredi 20 juin 2012, 14:46

Anderlecht et Verschueren sont poursuivis pour « faux » et « usage de faux » par le parquet de Liège. Le Sporting et l'ancien manager disent ne pas avoir eu « le moindre contact » avec les enquêteurs depuis 2007.

Anderlecht poursuivi : le Sporting se dit « stupéfait »

©belga

Nous l'annoncions ce matin, le parquet de Liège a décidé de renvoyer l'ASBL Royal Sporting Club d'Anderlecht et son ex-manager général Michel Verschueren, mais également l'ancien joueur croate Ivica Mornar et l'agent de joueurs Jurica Selak, devant le tribunal correctionnel pour « faux » et « usage de faux ».

Dans un communiqué, Anderlecht et Michel Verschueren ont fait part de leur « stupéfaction ». « Il n'y a pas eu le moindre contact dans le cadre de ce dossier avec les enquêteurs depuis le 21 novembre 2007 date unique à laquelle Michel Verschueren avait répondu aux questions des dits enquêteurs », est-il précisé dans le communiqué. Le Sporting n'a pas souhaité faire d'autres commentaires.

Les détails de la plainte dans Le Soir

Le rappel des faits

- Anderlecht rattrapé par l'« affaire D'Onofrio »

- Affaire D'Onofrio : « Anderlecht risque un redressement fiscal »

- Affaire Mornar : les faits ne sont pas prescrits

David Leloup, G.D