Laurent Blanc quitte l’équipe de France

Rédaction en ligne

samedi 30 juin 2012, 18:39

L’information circulait depuis quelques heures, elle a été confirmée : Laurent Blanc n’est plus l’entraîneur de l’équipe de France.

Laurent Blanc quitte l’équipe de France

« Lors de nos entretiens du 28 juin (avec le président de la FFF Noël Le Graët), nous ne sommes pas parvenus à trouver un terrain d’entente autour du management de l’équipe de France pour les 2 saisons à venir », a expliqué Laurent Blanc, ex-sélectionneur de l’équipe de France, nommé le 2 juillet 2010 et dont le contrat arrivait à échéance ce samedi. Par ces mots, Laurent Blanc a confirmé sa « décision de ne pas demander le renouvellement du contrat » qui le liait à la Fédération française de football au poste de sélectionneur, selon les termes d’un communiqué envoyé à l’AFP.

Le communiqué de Laurent Blanc

« Dès son élection à la Présidence de la FFF, M. Le Graët me proposait de prolonger mon contrat de sélectionneur jusqu’en 2014.

J’avais estimé prématuré, à l’époque, d’aborder cette question avant la qualification de l’équipe de France à l’Euro-2012, passage obligé à mes yeux.

Cette qualification acquise, et malgré mon souhait, exprimé, d’envisager alors mon avenir sur un plus long terme, le Président reportait à l’après-Euro l’examen du problème.

Lors de nos entretiens du 28 juin, nous ne sommes pas parvenus à trouver un terrain d’entente autour du management de l’équipe de France pour les 2 saisons à venir.

Dans ces conditions, et au terme du délai de réflexion supplémentaire convenu, je n’ai pu que lui confirmer, ce samedi 30 juin, ma décision de ne pas demander le renouvellement du contrat qui me liait à la FFF.

Avant de tourner la page, je tiens à remercier tout mon staff pour sa fidélité et la qualité de son travail. Je veux remercier aussi les joueurs pour leur implication même si tout n’a pas toujours été parfait.

Je remercie également tous ceux qui ont soutenu l’équipe de France pendant ces deux saisons.

Je souhaite bonne chance à mon successeur et espère de tout cœur que l’équipe de France se qualifiera pour la Coupe du Monde 2014 au Brésil.

Laurent Blanc Bordeaux, le 30 juin 2012 ».

« Laurent Blanc a contacté samedi le président de la FFF, Noël Le Graët, pour lui indiquer sa décision de ne pas solliciter la reconduction de son contrat de sélectionneur national », a également précisé l’instance dirigeante du football français. « Noël Le Graët en a pris acte et a tenu à saluer le travail effectué par Laurent Blanc à la tête de l’Equipe de France depuis août 2010. Le Comité Exécutif de la Fédération se réunissant mardi, aucun commentaire ne sera fait par la FFF et son Président avant la conférence de presse programmée à l’issue de cette séance de travail », conclut la FFF pour sa part.

La France s’est-elle bien comportée à l’Euro ?

Blanc avait souhaité que la prolongation de son contrat de deux ans (qui arrivait à échéance ce samedi soir) soit examinée avant l’Euro-2012, ce que le président de la FFF avait refusé, liant son engagement à la compétition en Ukraine et Pologne. L’objectif fixé aux Bleus pour cet Euro par le président de la « 3F » était d’atteindre les quarts de finale et de bien se comporter sur et en dehors du terrain.

Les Bleus ont bien atteint les quarts de finale, battus par l’Espagne (2-0), ce qu’ils n’avaient pas fait lors des deux derniers tournois majeurs, avec des éliminations aux premiers tours de l’Euro-2008 et du Mondial-2010. Mais au niveau de l’attitude, des coups de canif ont été portés au contrat moral par les joueurs, Samir Nasri insultant la presse notamment.

Laurent Blanc, 46 ans, nommé sélectionneur au sortir d’un Mondial sud-africain catastrophique pour les Bleus de Raymond Domenech, quitte donc les Bleus sur un bilan sportif honorable (23 matches consécutifs sans défaite), mais terni par des problèmes de discipline interne (Nasri, Ménez, Ben Arfa).

D’après afp, ap