« Quand y a pas match... »

JULIE HUON

samedi 30 juin 2012, 18:38

Les étés d'Euro ne sont pas comme les autres. Quand y a pas match, on s'ennuiiiiiiiiiie. On est perdu, on n'a envie de rien. Alors, que faire ce soir et demain en attendant la finale ?

« Quand y a pas match... »

Les étés d'Euro ne sont pas comme les autres. Quand y a pas match, on s'ennuiiiiiiiiiie. On est perdu, on n'a envie de rien. On attend demain.

Alors, que faire ce soir et demain en attendant la finale ? Avant tout, très important : il faut rester dans le mood, l'ambiance foot, rester con-nec-té. On passera donc ces prochaines heures à...

- faire un gâteau en forme de ballon rond. C'est valorisant, ça plaît aux enfants et ça change des pizzas devant la télé. Shooter dedans peut aussi s'avérer très rigolo. Mais pas dans la cuisine.

- laver son maillot de Pirlo. Avec du savon de Marseille ou du bicarbonate puis à 40ºC avec un prélavage.

- laver son maillot de Casillas. Et repasser les drapeaux avant de les pendre à la fenêtre.

- tester le klaxon de la Lancia/Seat. C'est samedi, on peut faire du bruit. Demain aussi, tant pis. Et tant qu'à faire, changer le son.

- faire un barbecue sur le thème du foot avec nappe assortie aux assiettes, gobelets, couverts, serviettes. Dessiner des lignes blanches sur la pelouse, mettre le barbec dans le grand rectangle et tirer. Nooooon ! Pas dans les saucisses !

- Regarder Wimbledon et s'endormir. Et se disputer avec sa femme tout l'après-midi pour la convaincre que non, le foot est beaucoup plus télégénique que le tennis.

- Aller dormir tôt. Et éviter la déprime post-finale en se mettant tout doooucement en mode Tour de France.