Ibrahimovic au PSG pour 15 millions d'euro par an

Rédaction en ligne

mardi 17 juillet 2012, 20:13

Le PSG a trouvé un accord pour le transfert de l'attaquant international suédois Zlatan Ibrahimovic, 30 ans, en provenance de l'AC Milan.

Ibrahimovic au PSG pour 15 millions d'euro par an

©AFP

La chaîne d'information sportive BeIn Sport, détenue par le propriétaire du PSG Qatar Sport Investments (QSI), avait la première annoncée mardi qu'Ibrahimovic était attendu dès ce mardi soir dans la capitale. Le Suédois, qui aura 31 ans début octobre, devrait passer sa visite médicale à 8h00 mercredi et être présenté à la presse à 16h00 GMT, selon la chaîne.

Avec un salaire brut avoisinant les 15 millions d'euros annuels, « Ibra » devient le joueur le mieux payé du Championnat de France et détrône son coéquipier Thiago Silva (9 M EUR environ), transféré samedi au PSG, et dépasse de très loin le Lyonnais Yoann Gourcuff (5,3 M EUR).

Quatre jours après avoir recruté Thiago Silva, « l'un des meilleurs défenseurs du monde » selon son nouvel entraîneur Carlo Ancelotti, le PSG s'offre donc en la personne du volcanique Suédois les services de l'un des meilleurs attaquants du monde.

Après avoir tenté en vain depuis plusieurs mois de recruter un buteur de calibre international, le richissime club parisien, propriété de Qatar Sports Investments, réussit là un coup de maître et frappe fort sur le marché des transferts. Bonus compris, le coût total des opérations est estimé entre 70 et 80 M EUR.

Ces arrivées de Thiago Silva et Ibrahimovic, capitaines du Brésil et de la Suède, qui font suite à celle de l'Argentin de Naples Ezequiel Lavezzi, viennent récompenser les efforts du directeur sportif du PSG Leonardo.

Après les échecs sur les dossiers Pato (AC Milan déjà), Tevez (Manchester City) et Higuain (Real Madrid), le dirigeant brésilien était une première fois entré fin mai en contacts avec le spectaculaire Zlatan et son club milanais mais l'affaire n'avait pu aboutir.

Plombé par des finances dans un état désastreux, le club lombard, soucieux de réaliser des économies en laissant partir deux gros salaires, a toutefois rouvert la porte la semaine passée à un départ de ses deux vedettes, « Ibra » et Silva.

AFP