Wilmots : « Je suis loin d'être entièrement satisfait »

Rédaction en ligne

jeudi 16 août 2012, 06:51

L'entraîneur des Diables a estimé que « des fautes qui se paient cash » ont été commises. Après le 4–2 infligé aux Pays-Bas, « les joueurs doivent rester en alerte avant Cardiff. »

Wilmots : « Je suis loin d'être entièrement satisfait »

Marc Wilmots, © Belga

Enfin une première victoire, et quelle victoire,4-2 contre les Pays-Bas, pour le sélectionneur Marc Wilmots, qui dirigeait pour la 3ème fois les Diables Rouges mercredi soir au Stade Roi Baudouin.

« Deux erreurs ont permis à l'adversaire de renverser la situation qu'on pensait avoir bien en mains », déplorait-il. « Mais les entrées au jeu successives de De Bruyne, Mertens, Dembélé et Lukaku nous ont permis de reprendre le dessus. Gagner le derby est toujours très agréable, mais ne doit pas conduire à l'euphorie. Je suis d'ailleurs très loin d'être entièrement satisfait. Il y a en effet eu de la nonchalance, et des fautes qui se paient cash. Ce qui ne peut plus se reproduire… » Le successeur de Georges Leekens a surtout mis l'accent sur le collectif belge, et a jugé un tel renversement de situation très positif. « J'ai dit aux joueurs de pleinement profiter de cette victoire, mais aussi de rester en état d'alerte maximale en vue des deux prochains matches du 7 septembre au Pays de Galles, et du 11 contre la Croatie. A partir de maintenant les points vont compter. Et on en a zéro pour le moment… »

Courtois : « Parfait avant Cardiff »

Thibaut Courtois, un des principaux héros belges mercredi soir au Stade Roi Baudouin lors de la victoire, 4-2, contre les Pays-Bas, se réjouissait du capital confiance amassé par les Diables Rouges en vue de la campagne éliminatoire du Mondial'2014, grâce à ce large succès.

« On a pris deux coups sur la tête en 2ème mi-temps », admettait le gardien de l'Atlético Madrid. « Mais on a ensuite su remarquablement redresser la situation. Sans Stekelenburg qui a retardé l'échéance, on en marquait six ou sept. C'est fantastique, ainsi qu'en témoignait l'ambiance dans notre vestiaire. C'est vraiment ce qui pouvait nous arriver de mieux avant d'aller au Pays de Galles. » Jan Vertonghen, l'auteur du 4ème but, soulignait lui le rôle décisif des réservistes. « L'absence de Vincent (Kompany) a certes joué en notre défaveur », faisait-il remarquer, « mais on a montré qu'on savait marquer. Les réservistes ont été formidables. Finalement les Hollandais s'en tirent encore à bon compte (il rit)… »

P.VA. avec Belga