Anderlecht et Bruges au forceps

Rédaction en ligne

samedi 18 août 2012, 23:09

Les Mauves se sont imposés face à Mons (2-1) malgré un nouveau penalty manqué tandis que Bruges a pris le meilleur sur le Beerschot (3-1). Zulte-Waregem, vainqueur de Courtrai (2-0), maintient la cadence des deux leaders.

Anderlecht et Bruges au forceps

Jovanovic (Belga)

C’est dans une chaleur chypriote qu’Anderlecht a démarré son match contre Mons. Une chaleur qui a pesé sur les deux équipes car on n’a jamais atteint des sommets footballistiques. Anderlecht, comme il y a deux semaines face au Beerschot, n’a pas régalé ses supporters et s’est contenté de prendre trois points en attendant mieux dans les prochaines semaines.

Un penalty raté, un de plus

La première mi-temps a été insipide. Seul joueur à se démarquer : Milan Jovanovic. Très actif sur son flanc, le Serbe est proche de son meilleur niveau. Il a été le seul à se créer des occasions dans les 45 premières minutes. Après un poteau, le serpent a ouvert le score suite à une déviation de De Sutter qui semble bel et bien légèrement hors-jeu.

Football champagne par après ? Que nenni ! Anderlecht s’est contenté de gérer dès l’entame du second acte. Mais, le match va s’emballer pendant quelques minutes. Jarju va d’abord égaliser sur une superbe frappe dans la lucarne de Silvio Proto, qui n’a pratiquement rien eu à faire. Dans la foulée, Anderlecht va obtenir un penalty via Mbokani mis à terre par

Sapina, exclu en tant que dernier homme.

Ni Mbokani, ni Gillet derrière le ballon mais Wasilewski. Mais pas plus de réussite pour le Polonais qui a vu son envoi renvoyé par l’excellent Werner.

La solution va finalement venir du banc en la personne de Sacha Iakovenko. L’Ukrainien, à peine monté au jeu, va profiter d’un très bon centre de Dennis Odoi pour donner un avantage définitif à Anderlecht. Une victoire méritée mais difficile car Mons a montré un beau visage.

Des Montois qui se sont montrés frustrés à l’issue du match : « Après cinq minutes, j’ai compris que l’arbitre avait choisi son camp », a d’ailleurs lâché Aloys Nong à l’issue de la rencontre. Des propos durs de l’attaquant montois même s’il faut signaler que toutes les décisions litigieuses ont été en faveur des Mauves. Néanmoins, nul doute que si Mons continue comme cela, il prendra de nombreux points cette saison.

Bruges dans la douleur

Au stade Jan Breydel, Bruges a sué pour venir à bout d’un Beerschot qui n’avait pris qu’un point en trois matchs. Bacca, d’un superbe piqué, avait idéalement lancé les Brugeois vers la victoire. Mais, en deuxième mi-temps, Bruges a d’abord concédé une égalisation, d’une frappe de Wuytens dans la lucarne de Jorgacevic. Ensuite, les Anversois ont pris confiance et ont eu plusieurs occasions de prendre l’avance. Cela n’arrivera pas. Bruges marquera par la suite via Blondel et Meunier.

Gand gagne au Freethiel

Dans les autres rencontres, Gand a pris trois points à Waasland-Beveren (2-3). Une victoire importante pour les hommes de Trond Sollied. Zulte-Waregem, lui, continue de suivre le rythme des deux leaders, Bruges et Anderlecht, grâce à une belle victoire contre Courtrai (2-0).

Genk a été tenu en échec par le Lierse (1-1), le Cercle est dans une mauvaise passe et a été battu par Louvain cette fois (3-2). Enfin, Lokeren a disposé de Malines (2-1).

Guillaume Raedts