D1  : le week-end maudit du Top 6

Rédaction en ligne

dimanche 16 septembre 2012, 22:45

Battu au Beerschot (3-2), le Standard reste aux portes du Top 6 et n'a pas profité de la perte d'unités de Bruges, d'Anderlecht, Gand, Courtrai et Genk lors de 7e journée. Seul Zulte-Waregem s'est imposé dans le haut du panier. Le bilan du week-end

D1  : le week-end maudit du Top 6

(Belga)

Nouvelle sortie polémique de Stijnen

En clôture de la 7e journée du championnat de Belgique, le Standard s'est incliné en déplacement au Beerschot sur le score de 3-2. Les Rouches se sont frottés à un Stijn Stijnen, maître sur sa ligne et dans son rectangle. Se croyant, peut-être, même trop impuissant puisqu'il a été l'auteur d'une nouvelle sortie dangereuse ayant provoqué un penalty pour le Standard. Le portier du club anversois pouvait s'estimer (très) heureux de s'en sortir avec un bristol jaune, plutôt qu'une exclusion. « Non, personnellement, je ne pense pas que je devais recevoir un carton rouge sur cette phase. » jugeait, pour sa part, l'ancien gardien du Club de Bruges, sorti la jambe en avant vers Ezekiel. Averti déjà pour la 5e fois depuis le début du championnat, il sera suspendu lors de la visite de Courtrai au Kiel, le week-end prochain.

La défense rouche mise à mal

Mais pour le Standard, si les éléments offensifs ont manqué des opportunités, les défenseurs ont eux aussi failli la tâche. Van Damme et Fryers, notamment, ont manqué d'automatisme et ont commis des erreurs de placement, permettant au Beerschot de se relancer et de décrocher la victoire sur le fil grâce à Coulibaly. Ron Jans devra trouver les mots justes pour remobiliser ses troupes après cette déconvenue au Kiel, avant la venue de La Gantoise à Sclessin vendredi soir.

Seul Zulte-Waregem l'emporte dans le Top 6

Un adversaire qui a, lui aussi, connu la défaite. Les Buffalos ont été battus par Malines (0-2) à la suite de buts inscrits par Destorme et Cordaro. Au classement, ceux-ci ont été rejoints par Courtrai et Genk qui ont chacun obtenu un point. Respectivement contre le leader, Bruges, et le promu, Waasland-Beveren. Les deux matchs se sont soldés sur un score identique : 1-1.

Idem, d'ailleurs pour le Sporting d'Anderlecht qui a fait preuve de nonchalance en déplacement au Lierse. Et ce même si l'entraineur, John van den Brom, martèle que les Mauve et Blanc ne sous-estiment pas le championnat avant un rendez-vous européen, comme celui qui aura mardi à Milan. Au final, dans le top 6, seule la formation de Zulte-Waregem est parvenue à s'imposer en visite à Louvain (0-1). Le week-end a donc été globalement maudit, du vendredi au dimanche, pour les « grandes » équipes de notre compétition.

Charleroi remonte la pente

Plus bas dans la hiérarchie, Charleroi a pris un nouveau départ avec l'arrivée de son président Fabien Debecq. Les Carolos se sont imposés au stade du Tondreau face à Mons (2-3) lors d'un derby hennuyer qui aura tenu en haleines des milliers de spectateurs. De son côté, le CS Bruges est toujours la seule équipe qui n'a pas accroché le moindre succès. Avec un bilan de 6 défaites et un match nul, l'inquiétude se devine plus que jamais sur le visage de Bob Peeters.

Bastien Doyen