France : Bastia a été « Zlatanisé »

GUILLAUME RAEDTS

samedi 22 septembre 2012, 23:10

Après trois nuls, le PSG a définitivement lancé sa saison. Les hommes d’Ancelotti ont enchaîné une troisième victoire en Ligue 1. La victime du jour : Bastia. Les Parisiens se sont imposés 0-4.

France : Bastia a été « Zlatanisé »

Zlatan Ibrahimovic (AFP)

On va finir par prendre les Guignols de l’info de Canal + pour une prophétie. Ceux qui présentent Zlatan Ibrahimovic comme celui qui fait la pluie et le beau temps au PSG doivent se dire qu’ils ont de plus en plus raison dans leur caricature de l’attaquant suédois après la démonstration parisienne à Bastia samedi en fin d’après-midi.

Après un surprenant six sur six, les Corses ont marqué le pas concédant trois défaites de rang. La venue de l’ogre parisien ne tombait donc pas à pic pour les hommes de Frédéric Hantz. Le coach de Bastia qui avait déclaré dans la presse que son équipe prendrait entre trois et dix buts face au PSG.

Le moins que l’on puisse écrire, c’est que Hantz avait vu juste puisque son équipe a été battue 0-4. Une victoire qui, comme souvent depuis le début de la saison, porte le sceau d’un seul homme : Zlatan Ibrahimovic.

Double buteur (40 et 90ème), le géant suédois a également été passeur décisif sur l’ouverture du score de Jérémy Menez (6ème minute). Le dernier but a été l’œuvre de Blaise Matuidi sur un service de Nene (72ème).

Quelques jours après sa victoire en Ligue des champions face à Kiev, Paris monte clairement en puissance et se présente maintenant comme une machine à gagner qu’il va être très compliqué de retourner.

Grâce à cette victoire, le PSG est pratiquement assuré d’être sur le podium à l’issue de cette cinquième journée de championnat. Reste à savoir si Marseille va pouvoir faire la passe de six face à Evian/Thonon. Vainqueurs de leurs cinq premiers matchs, les Olympiens ont les moyens de continuer leur série. Le match aura lieu dimanche (17h).

À noter que dans le match entre Toulouse et Rennes, un gardien a marqué. Mené jusqu’à la 95ème minute, Toulouse doit son salut à son gardien buteur Ali Ahamada

Cette journée se clôturera par le traditionnel choc du dimanche soir entre Lille et Lyon.