Hockey : les Red Lions iront aux JO

Rédaction en ligne

mercredi 24 août 2011, 23:38

Euro 2011 Les Belges ont vaincu les Espagnols 3-2 dans leur dernier match de poule. En demi-finales, ils affronteront les Pays-Bas vendredi.

Hockey : les Red Lions iront aux JO

© EPA

Vainqueur 3-2 (mi-temps : 0-2) de l’Espagne dans son dernier match de poules de l’Euro 2011, mercredi soir à Mönchengladbach, l’équipe masculine belge de hockey a réédité l’exploit d’il y a 4 ans à Manchester, où elle avait décroché une qualification directe pour les Jeux olympiques.

« Nous n’avons jamais paniqué »

Colin Batch (entraîneur de l’équipe belge). « Notre seconde mi-temps a été fantastique., mais je félicite l’équipe de ne pas avoir cédé à la panique Nous nous attendions à une rencontre difficile face à une nation très forte. Nous n’avons jamais pensé qu’un nul était suffisant pour nous qualifier. Menés 0-2 au repos, nous n’avons rien changé dans notre dispositif pour la second mi-temps. Max Luycx nous a remis dans le match en prouvant ses capacités de leader comme capitaine. Cette qualification est d’une importance énorme pour le hockey belge, qui n’arrête pas de progresser ces dernières années. »

Benjamin Van Hove (défenseur). « Nous avons bien entamé le match et nous avons eu des occasions en première mi-temps que nous n’avons pas concrétisées<. En face, les Espagnols ont eu un maximum de réussite. A la mi-temps, nous avons demandé à l’entraîneur ce que nous devions améliorer dans notre jeu, mais il nous a répondu de continuer comme ça. Nous n’avons jamais paniqué. »

Pierre-Olivier Beckers (président du Comité Olympique et Interfédéral belge, COIB). « Le score de 3-2 contre l’Espagne est un véritable exploit car cette équipe est tout de même classée cinquième sur le plan mondial. Il s’agit d’une deuxième sélection consécutive de nos hockeyeurs qui, après les JO de Pékin en 2008, iront maintenant défendre nos couleurs à Londres en 2012. Cette sélection est d’autant plus appréciée par le COIB qu’elle s’inscrit dans la continuité de notre politique de soutien accru aux sports d’équipes et aux “équipes constituées” mise en place – avec le succès qu’on connaît – avant les JO de Pékin. Par “équipes constituées”, nous entendons par là les disciplines ou plus d’un athlète entre en compétition pour une épreuve sportive (comme le 4x400m en athlétisme ou un K2 en kayak. Nous avons d’ailleurs pu constater aux derniers JO combien la sélection d’un ou plusieurs sports d’équipes – le hockey et football mmasculins en l’occurrence – génère une dynamique positive sur l’ensemble de la délégation belge. Il faudra maintenant que cette équipe poursuive sa progression en vue des Jeux de 2012 et je peux vous garantir le COIB fera – à son niveau – tout ce qu’il peut pour les soutenir. Cette sélection est également encourageante pour les autres équipes qui ont toujours une chance de se

sélectionner pour Londres. »

(D’après Belga.)

Alors qu’un partage suffisait aux Red Lions pour se hisser en demi-finales des championnats d’Europe, synonyme d’un ticket pour Londres en 2012, ce succès leur permet de terminer 2es du groupe A derrière l’Allemagne et leur donne droit d’affronter les Pays-Bas vendredi pour une place en finale.

En raison de la victoire de l’Angleterre 8-1 sur la France plus tôt dans la journée, qualifiant le pays organisateur des JO pour les demis, les trois autres demi-finalistes étaient d’ores et déjà assurés d’obtenir leur ticket pour Londres.

Domination stérile

Cette rencontre, la plus importante de l’année pour l’équipe belge, démarrait à l’avantage des hommes de Colin Batch. Les Dekeyser et consorts se créaient les actions les plus dangereuses lors des quinze premières minutes, avant que le réalisme offensif espagnol ne jette un froid dans le Warsteiner Hcckeypark, presque entièrement voué à la cause noir-jaune-rouge. Coup sur coup, Roc Oliva (17e) et Fernandez (22e), concrétisaient les deux premières pénétrations ibères.

Malgré une occasion gâchée de réduire la marque sur le premier pc belge – étonnamment shooté à plat par Reckinger – la Belgique rejoignait les vestiaires avec un lourd handicap de deux buts.

Enorme seconde période

Après la pause, Max Luycx fêtait dignement sa 300e sélection en équipe nationale en réduisant l’écart d’un tir imparable de revers (41e).

L’espoir changeait tout à coup de camps, d’autant plus que le deuxième pc belge était transformé par Tom Boon cinq minutes plus tard (46e), qualifiant à nouveau virtuellement la Belgique.

Toujours placés pour les JO à 15 minutes du terme, les Belges reculèrent mais ne cédèrent plus, Dekeyser ajoutant même la cerise sur le gâteau en concluant magnifiquement une action personnelle à 8 minutes du terme.

13es Jeux

Les hockeyeurs belges ont ainsi décroché sa 2e qualification d’affilée pour les Jeux olympiques. Il s’agira de la 13e participation de l’équipe nationale masculine aux JO.

L’équipe de Belgique masculine de hockey est de loin l’équipe nationale belge la plus performante dans l’histoire olympique. Les hockeyeurs belges ont ainsi décroché le bronze en 1920 à Anvers et une 4e place en 1928. Ils participèrent ensuite à toutes les olympiades disputées de 1936 à 1976. Plus aucun sport collectif belge ne parvint à se qualifier pour les JO pendant les 32 années qui suivirent, jusqu’aux qualifications obtenues par les footballeurs et les hockeyeurs pour les Jeux de Pékin, en 2008. Lors de ces derniers, les Red Lions décrochèrent la neuvième place.

Parmi les autres nations déjà qualifiées pour Londres figurent la Grande-Bretagne (pays organisateur), le Pakistan (vainqueur aux Jeux Asiatiques 2010), ainsi que les Pays-Bas et l’Allemagne (demi-finalistes de l’Euro).

Les sept derniers tickets seront attribués lors de tournois pré-olympiques en Inde et au Japon au printemps 2012. Le tournoi européen, qui devait initialement avoir lieu au Beerschot (Kontich), sera organisé dans un autre pays à la suite de la qualification directe obtenue par les Red Lions.

Le tournoi olympique de hockey se disputera du 29 juillet au 11 août 2012 au Olympic Hockey Centre, au sein du village olympique londonien.

(D’après Belga)