F1 : Hamilton le plus rapide aux essais en Malaisie

Rédaction en ligne

vendredi 23 mars 2012, 09:51

Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes) a signé le meilleur temps lors des deux séances d’essais libres du Grand Prix de Malaisie. Il devance Michale Schumaecher. Le livetweet

F1 : Hamilton le plus rapide aux essais en Malaisie

Lewis Hamilton, © AP

Le Britannique Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes) a signé le meilleur temps de la 2ème séance d’essais libres du Grand Prix de Malaisie, 2-ème manche du Championnat du monde de Formule 1, vendredi sur le circuit de Sepang, près de Kuala Lumpur.

Avec un chrono de 1 min 38 sec 172/1000, supérieur de 15 centièmes de seconde de son meilleur temps du matin, le champion du monde 2008 a devancé la Mercedes W03 de Michael Schumacher, l’autre McLaren de Jenson Button et l’autre Mercedes de Nico Rosberg, alors que les Red Bull ont pris un peu de recul.

À titre de référence, la pole position de l’an dernier, par Vettel, était un chrono de 1 : 34.870, soit trois grosses secondes de mieux qu’Hamilton vendredi.

Dans l’écurie championne du monde, Mark Webber s’est contenté du 7ème chrono et Sebastian Vettel du 10-ème, devancé aussi, dans l’ordre par les Toro Rosso de Daniel Ricciardo (5ème) et Jean-Eric Vergne (8ème), la Ferrari de Fernando Alonso (6ème) et la Lotus de Romain Grosjean (9ème).

Déjà très performantes aux essais de Melbourne, la semaine dernière, les Flèches d’Argent allemandes ont confirmé cette tendance, elles qui avaient déjà signé les 3-ème et 4-ème chronos vendredi matin.

Chez Ferrari, la F2012 a signé un chrono plutôt intéressant, grâce à Alonso, en tout cas meilleur d’une seconde que le meilleur chrono de Massa le matin. Et tout est rentré dans l’ordre, le double champion du monde espagnol se montrant plus rapide que son coéquipier brésilien.

Chez Williams, le Brésilien Bruno Senna a retrouvé son baquet occupé vendredi matin par le jeune Finlandais Valtteri Bottas, 3-ème pilote, et a fait un peu moins bien que son coéquipier vénézuélien Pastor Maldonado.

Enfin, dans le fond de grille théorique, la hiérarchie a été un peu bousculée, car Timo Glock (Marussia) a réussi à s’intercaler entre les Caterham de Vitaly Petrov et Heikki Kovalainen.

(AFP)