Les Citroën devant en Argentine

Rédaction en ligne

samedi 28 avril 2012, 08:16

Rallye d’Argentine (1re journée) Loeb (Citroën DS3) précédait d’un dixième son équipier Hirvonen. Neuville est parti en tonneaux.

Les Citroën devant en Argentine

Sébastien Loeb (Citroën DS3) © AFP

Pas de surprise au rallye d’Argentine : deux Citroën en tête, la DS3 du Français Sébastien Loeb (Citroën) précède celle du Finlandais Mikko Hirvonen d’un dixième de seconde seulement, suivies de deux Ford. La première journée du rallye d’Argentine a accouché d’un classement classique, habituel, sans surprise.

Rallye d’Argentine

Après la première journée (ES1 à ES6) : 1. Loeb-Elena (Fra-Mon, Citröen DS3) 2h20.30.6 ; 2. Hirvonen-Lehtinen (Fin, Citröen DS3) à 0.00.1 ; 3. Sordo-del Barrio (Esp, Ford Fiesta RS) à 0.33.1 ; 4. Ostberg-Andersson (Nor-Suè, Ford Fiesta RS) à 1.18.4 ; 5. Attiyah-Bernacchini (Qat-Ita, Citröen DS3) à 5.16.9 ; 6. Prokop-Hruza (Tch, Ford Fiesta RS) à 6.24.2 ; 7. Mikkelsen-Floene (Nor, Skoda Fabia S2000) à 6.36.0 (1er catégorie S-WRC) ; 8. Ogier-Ingrassia (Fra, Skoda Fabia S2000) à 6.58.8 ; 9. Araujo-Ramalho (Por, Mini John Cooper Works) à 8.14.5 ; 10. Neuville-Gisoul (Citröen DS3) à 10.13.2 ; 11. P. Solberg-Patterson (Nor-GBr, Ford Fiesta RS) à 14.24.2 ; etc.

Cette 5e manche du championnat du monde a d’abord commencé avec une heure de retard, en raison d’une panne du camion-citerne devant approvisionner les concurrents à l’arrivée de l’ES2. Cela a permis à Loeb, qui avait choisi de passer le premier dans les spéciales, de ne pas partir dans l’obscurité, au petit matin.

La matinée a été équilibrée, chacun des deux champions du monde engagés, le Norvégien Petter Solberg (2003), leader depuis l’ES1, jeudi soir, dans sa Ford Fiesta RS, et le grand favori alsacien (2004 à 2011), signant un meilleur temps.

Touchette pour Solberg

Puis, tout a basculé en début d’après-midi quand Solberg, après avoir touché un caillou à la corde d’un virage, s’est arrêté après 28 km dans l’ES4, le train avant trop abîmé, perdant aussitôt sa place de leader et ses chances de victoire.

« C’est encore une superbe occasion de perdue, donc, nous sommes déçus », a réagi le patron de Ford en rallye, Malcolm Wilson, dont les deux pilotes s’étaient déjà fait hara-kiri le vendredi au Portugal, alors que Loeb avait abandonné sur sortie de route dès le jeudi soir.

« Mais nous sommes convaincus que nous allons pouvoir réparer la voiture pour demain et qu’on va continuer à se bagarrer, comme au Portugal, pour que Petter puisse rentrer dans les points », a ajouté l’ancien rallyman, qui ne sait plus à quel saint se vouer mais essaye toujours de rester positif.

Sordo 3e à 33 secondes

Son lot de consolation, pour l’instant, c’est un pigiste espagnol qu’il a embauché à la dernière minute, Dani Sordo. L’ex-pilote Citroën, prêté par Mini, a pour l’instant parfaitement honoré son contrat de remplaçant de Jari-Matti Latvala, clavicule cassée en faisant du ski de fond.

Troisième à 33 secondes vendredi soir, pour sa toute première course dans une Fiesta RS, et dans des conditions ultra-piégeuses, Dani « a certainement trouvé ses marques dans la voiture, selon Wilson. Il a très bien piloté, et très intelligemment. Il a levé le pied quand c’était délicat mais quand il était confiant et confortable dans la voiture, il a montré qu’il pouvait aller très vite. »

« Il n’est pas si loin, donc, qui sait ce qui peut se passer, ce rallye est loin d’être fini », a conclu Wilson, dont l’équipe a encore besoin de marquer beaucoup de points ce week-end pour continuer à maintenir le suspense dans les deux championnats, pilotes et constructeurs.

Tonneaux pour Neuville

Côté Citroën, tout s’est passé comme prévu, notamment pour Loeb, l’octuple champion du monde invaincu en Argentine depuis 2005 inclus et auteur de la moitié des temps scratch du jour. Le seul point négatif pour les Rouges, c’est que le jeune Belge Thierry Neuville, dans sa DS3 du Citroën Junior Team, est parti en tonneaux dans l’ES5 alors qu’il était 4e. Il devrait sans doute continuer mais en Rallye 2.

(D’après AFP.)