Victoire du Vénézuélien Pastor Maldonado au GP d'Espagne

Rédaction en ligne

dimanche 13 mai 2012, 16:54

Le Vénézuélien Pastor Maldonado (Williams) a remporté le Grand Prix d'Espagne de Formule 1, dimanche sur le circuit de Catalogne, devant l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari) et le Finlandais Kimi Räikkönen (Lotus).

Victoire du Vénézuélien Pastor Maldonado au GP d'Espagne

AFP

Parti de la pole position, Maldonado a fait une course parfaite et résisté jusqu'au bout à Alonso, passé en tête pendant une bonne partie de la course, pour remporter la première victoire de sa carrière en F1 et la 114e d'une Williams en Grand Prix, mais la première depuis le Brésil en 2004. Le pilote âgé de 27 ans a réussi à repousser les assauts de l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari), tandis que les Lotus du Finlandais Kimi Räikkönen et du Français Romain Grosjean terminaient 3e et 4e.

Outre le fait de célébrer une 114e victoire, la joie de l'écurie de Frank Williams est d'autant plus grande qu'elle n'avait plus rien gagné depuis le GP du Brésil en 2004. Premier Vénézuélien en F1 depuis Johnny Cecotto en 1983-84, Maldonado avait pourtant mal commencé sa course puisqu'Alonso le dépassait dès la première ligne droite, avant qu'il ne reprenne les commandes au 27e tour à la faveur d'un arrêt aux stands de l'Espagnol. Mais ce dernier n'abdiquait pas et revenait sur la monoplace du pilote Williams dont les pneus souffraient.

Quinze tours plus tard, le double champion du monde ibère reprenait les commandes, suivi par Räikkönen. Au 45e tour, un nouvel arrêt d'Alonso voyait Räikkönen et Maldonado repasser devant lui. Deux tours plus tard, le Sud-Américain déposait le Finlandais dans le virage No1, imité peu après par Alonso. Devant son public, le pilote de la Scuderia relançait sa chasse.

Alors que Kimi Räikkönen revenait très fort sur le duo de tête dans les quinze derniers tours, Alonso choisissait visiblement d'économiser ses gommes dans les dernières boucles afin de ne pas sacrifier bêtement le podium, laissant Maldonado l'emporter avec trois secondes d'avance.

Au classement général du championnat des pilotes, Fernando Alonso rejoint Sebastian Vettel (Red Bull), arrivé septième, à égalité de points (61), même si l'Allemand compte plus de deuxièmes places. Le Britannique Lewis Hamilton (McLaren), déclassé de sa pole samedi et relégué en fond de grille, a terminé 8e en Catalogne et se classe 3e au général avec 53 points, soit quatre longueurs d'avance sur Räikkönen.

(AFP et AP)