GP d’Europe : Vettel abandonne

Rédaction en ligne

dimanche 24 juin 2012, 15:21

L’Espagnol Fernando Alonso (Ferrari) a pris la tête du Grand Prix d’Europe de Formule 1, dimanche après-midi sur le circuit de Valence, dès la fin d’une neutralisation de la course, du 28e au 33e tour, suivie de l’abandon du favori, l’Allemand Sebastian Vettel.

GP d’Europe : Vettel abandonne

AFP

Après 35 tours, soit à une vingtaine de tours de l’arrivée, Alonso menait avec une demi-seconde d’avance sur Grosjean.

La neutralisation, pendant cinq tours, a permis à la plupart des pilotes de changer de pneus et a totalement relancé la course, prévue sur 57 tours.

Au moment de la neutralisation, provoquée par un accrochage en queue de peloton entre le Français Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) et le Finlandais Heikki Kovalainen (Caterham), qui se disputaient la 18e place, un autre Français Romain Grosjean (Lotus), pointait à 20 secondes du leader, l’Allemand Sebastian Vettel (Red Bull), parti en pole position.

Dès l’évacuation terminée des débris des monoplaces de Vergne et Kovalainen, la course a repris, devant 51.546 spectateurs, et Grosjean s’est fait doubler par Alonso, puis Vettel a abandonné, sur problème mécanique.

Seulement 51.546 spectateurs

L’édition 2012 du Grand Prix d’Europe de Formule 1, couru depuis 2008 sur le port de Valence, n’a attiré que 51.546 spectateurs dimanche pour la course, et 105.419 pour l’ensemble du week-end, selon des chiffres communiqués par l’organisateur juste avant le départ.

Ces chiffres montrent une baisse sensible par rapport aux années précédentes : 115.123 spectateurs le dimanche en 2008, puis 81.231 en 2009, 83.443 en 2010 et 85.127 en 2011.

Par souci d’économie, le promoteur de cette course, sur un circuit provisoire tracé sur le port de Valence, là où s’étaient installés en 2007 les voiliers de l’America’s Cup, n’a fait installer que 45.000 places assises cette année, au lieu de 65.000 l’an dernier.

Des négociations sont en cours avec Bernie Ecclestone, le patron de Formula One Management (FOM) et grand argentier de la F1, pour organiser l’alternance, une année sur deux, d’un Grand Prix d’Espagne à Valence et sur le circuit permanent de Barcelone, où il se déroule chaque année depuis 22 ans.

Le 23-ème Grand Prix d’Espagne à Barcelone est déjà prévu pour mai 2013, sur le circuit de Catalogne.

(AFP)