Le coup de sang de Nalbandian lui coûte 55.000 euros

Rédaction en ligne

lundi 18 juin 2012, 20:10

Le joueur argentin a été disqualifié, sa dotation de finaliste du tournoi de 44.945 euros lui a été retirée et il a été condamné à 10.000 euros d’amende. Nalbandian a blessé un juge en donnant un coup de pied dans sa chaise au Queen’s.

Cinquante cinq mille euros (55.000 euros), c’est à peu de chose près le coût du geste commis par le joueur de tennis argentin David Nalbandian, qui a blessé dimanche un juge de ligne en donnant un coup de pied dans sa chaise lors de la finale du tournoi ATP du Queen’s. L’Argentin a été disqualifié pour ce geste et son adversaire le Croate Marin Cilic a été déclaré vainqueur.

Outre 150 points au classement mondial, l’Argentin s’est vu retirer sa dotation de finaliste du tournoi de 44.945 euros (brut), a annoncé l’ATP, qui lui a aussi infligé une amende de 10.000 euros pour « conduite antisportive ».

Nalbandian avait perdu son sang-froid après avoir cédé son service et avait violemment frappé du pied un panneau publicitaire posé sur le gazon autour de la chaise du juge de ligne de fond de court.

Le juge a déposé une plainte pour « agression »

L’homme avait reçu la planche dans une jambe et dû quitter le court avec une plaie ensanglantée au niveau du tibia. Une plainte pour « agression » et la police a « ouvert une enquête », a déclaré Scotland Yard lundi dans un communiqué.

Nalbandian avait semblé immédiatement confus de son geste, mais ses excuses à sa victime n’ont pas empêché l’arbitre de prononcer sa disqualification, conformément au règlement, pour « conduite antisportive » après l’intervention du juge-arbitre.

Nalbandian risque aussi une suspension de huit semaines, après avoir été condamné à 6.400 euros d’amende après avoir lancé de l’eau sur un officiel de l’Open d’Australie en janvier.

(avec Belga)