Del Potro s’attaque à Djokovic

Rédaction en ligne

samedi 18 août 2012, 08:33

Juan Martin del Potro défie Novak Djokovic en demi-finale du Masters 1000 de Cincinnati tandis que l’autre finaliste sera forcément suisse, Roger Federer ou Stanislas Wawrinka.

Del Potro s’attaque à Djokovic

Juan Martin del Potro © AP

Juan Martindel Potro (ATP 9) a mis fin facilement au beau parcours du Français Jérémy Chardy (ATP 38) qui avait battu au tour précédent le tenant du titre et champion olympique, l’Ecossais Andy Murray.

Le grand Argentin (1,98 m) n’a eu besoin que de 76 minutes et deux sets (6-1, 6-3) pour accéder au dernier carré : « Je joue à un bon niveau en ce moment, mais je sens qu’il y a encore un peu de différence avec les meilleurs joueurs du monde. Je sais que je me rapproche d’eux doucement. »

Il faudra que Del Potro soit irréprochable face à Djokovic qui n’a eu aucun mal à se débarrasser du Croate Marin Cilic (ATP 15) 6-3, 6-2 et qui aura à cœur de prendre sa revanche fasse à l’Argentin qui l’a privé de la médaille de bronze lors du tournoi olympique à Londres.

« J’ai réussi mon meilleur match du tournoi, il le fallait, car Cilic joue bien depuis plusieurs mois », a insisté le N.2 mondial qui court toujours après un premier succès à Cincinnati après y avoir disputé, et perdu, trois finales (2008, 2009, 2011).

Le Serbe a gagné 4 des 6 duels qui l’ont opposé à del Potro mais celui-CI a gagné les deux derniers.

Duel suisse

L’autre demi-finale oppose Federer à Wawrinka, un duel entre compatriotes, amis et partenaires de double lors des grands événements.

Roger Federer a éliminé le dernier Américain en lice, Mardy Fish (ATP 20) 6-3, 7-6 (4).

« C’était clair avant le match que celui qui serait le plus agressif, qui servirait le mieux et qui relancerait bien, gagnerait la rencontre et je suis content d’avoir été ce gars-là », a souligné le nº1 mondial, vainqueur à 4 reprises à Cincinnati.

Pour atteindre la finale, il devra battre une vieille connaissance, Wawrinka (ATP 26), qui est venu à bout plus difficilement du Canadien Milos Raonic (ATP 19), par 2-6, 7-6 (5), 6-4.

Le Suisse n’avait plus atteint le dernier carré d’un Masters 1000 depuis 2009 et sortait d’une période noire avec des éliminations au premier tour à Wimbledon, à Gstaad et aux JO-2012 : « Je joue cette semaine un très bon tennis », a-t-il remarqué.

Il en aura bien besoin pour dominer un adversaire qui a remporté dix de leurs onze précédentes confrontations don les 8 dernières.

(D’après r AFP.)