Fin de série pour Serena Williams

Rédaction en ligne

samedi 18 août 2012, 09:29

Les quarts de finale féminins à Cincinnati ont été marqués par la défaite de Serena Williams, la renaissance de sa sœur Venus et par l’écrasant succès de Na Li sur la nº3 mondiale.

Fin de série pour Serena Williams

Serena Williams © AFP

Agnieszka Radwanska (WTA 3)est tombée de haut face à la Chinoise Li Na (WTA 9) vendredi en quart de finale du tournoi WTA de Cincinnati Tête de série nº 1 et 3e mondiale, la Polonaise a été balayée par la protégée Carlos Rodriguez en deux manches sèches, 6-1, 6-1.

La Chinoise avait pourtant disputé son match du troisième tour quelques heures plus tôt, mais n’a laissé aucune chance à Radwanska : « Elle est vraiment en forme en ce moment. Je ne joue pas mon meilleur tennis depuis deux semaines, mais Li Na joue vraiment très bien », a constaté la Radwanska.

Venus Williams écarte la lauréate de l’US Open

En demi-finale, la Chinoise, affronte samedi Venus Williams qui a signé un succès encourageant à quelques jours de l’US Open face à l’Australienne Samantha Stosur, victorieuse à Flushing Meadows en 2011 : elle accède à sa première demi-finale depuis son retour sur le circuit en mars.

Williams, qui pointe désormais au 64e rang du classement WTA, s’est imposée 6-2, 6-7 (2), 6-4 pour faire mordre la poussière à sa cinquième joueuse du top 10 en cinq mois.

« Bien sûr, j’aimerais aller en finale, mais je n’ai pas joué beaucoup depuis 2010 et c’est déjà génial pour moi d’en être arrivée là », a souligné Venus.

Na Li a remporté leurs deux premiers affrontements, en 2008 aux JO de Pékin et en 2012 à l’Open d’Australie.

La puissance de Kerber

La sœur de Venus Williams, Serena (WTA 4), n’a en revanche pas atteint le dernier carré, cédant face à 7e mondiale, l’Allemande Angelique Kerber (6-4, 6-4).

L’Américaine restait pourtant sur une impressionnante série de 36 victoires sur ses 37 derniers matches et a remporté les tournois de Charleston, Madrid, Wimbledon et Stanford, sans oublier le titre olympique à Londres.

« C’est l’un des plus beaux succès de ma carrière (…) je n’avais rien à perdre, elle était la favorite, elle a tout gagné, j’ai juste essayé de jouer mon tennis », a constaté Kerber qui, fin juin, avait balayé par sa puissance Kim Clijsters (6-1, 6-1) à Wimbledon où l’Allemande avait atteint les demi-finales (défaite par Radwanska).

« Elle a très bien joué, elle a bien servi et elle ramenait toujours la balle sur le court », a admis Serena, très enthousiasmée par le retour au premier plan de sa sœur.

En demi-finale, Kerber affronte la Tchèque Petra Kvitova (WTA 5) qui a dominé la Russe Anastasia Pavlyuchenkova 6-3, 7-6 (4).

Kerber et Kvitova se sont déjà affrontées deux fois, chaque fois sur terre battue et en 2012, l’Allemande gagnant en quarts de finale à Rome et la Tchèque en quarts à Stuttgart.

(D’après AFP.)