Goffin : « La Belgique n’aura rien à perdre dans le groupe mondial »

Rédaction en ligne

dimanche 16 septembre 2012, 16:18

David Goffin et Steve Darcis ont remporté les 4e et 5e points de Coupe Davis du week-end face à la Suède en barrage pour le groupe mondial. Les Belges étaient déjà assurés, depuis la veille, de figurer parmi les 16 meilleures nations mondiales l’année prochaine.

Goffin : « La Belgique n’aura rien à perdre dans le groupe mondial »

Belga

« Nous n’aurons rien à perdre dans le groupe mondial », a estimé David Goffin, numéro 1 belge et 53e à l’ATP, dans l’attente du tirage au sort mercredi à Londres. « Ce sera de toute façon une toute grosse équipe. On va donner le maximum pour l’embêter, qui que ce soit. »

David Goffin a mis 1h24 pour s’imposer face à Markus Eriksson, 650e mondial, dimanche (6-3, 6-4). « Je suis content d’avoir encore gagné. Ce n’est pas toujours facile de revenir sur le court avec la même motivation quand on sait que c’est déjà fini. Ce n’est pas la même chose que si c’était 2-1 ou 2-2. Mais on n’a pas trop fait la fête hier (samedi soir). On est allé tôt au lit, parce que c’est important de rester crédible. »

David Goffin a déjà fixé rendez-vous au Challenger de Mons dans 15 jours (dès le 1er octobre). « Il me reste encore quelques objectifs cette année, notamment à Mons où nous serons tous là, les Belges. Et puis pour 2013, j’espère que cela va continuer comme ça pour moi ».

« On peut encore faire de grandes choses »

En dominant Andreas Vinciguerra 6-4, 6-2 en un peu plus d’une heure dimanche (66 minutes), Steve Darcis a, de son côté, inscrit le 5 à 0 pour la Belgique face à la Suède.

Le Liégeois, 73e mondial, s’est montré très convainquant et surtout très appliqué.

« On s’était dit avec Johan (NDLR : Van Herck, son capitaine) qu’il était important de remercier le public (NDLR, plus nombreux dimanche que les deux journées précédentes) et de jouer deux matches très sérieux dimanche, sans faire n’importe quoi. Je crois qu’on a bien réussi », a justifié Steve Darcis, qui comme l’ensemble de l’équipe belge attendra mercredi (dès 12 heures à Londres) le tirage au sort du premier tour du Groupe mondial de cette Coupe Davis que réintègre la Belgique.

« On n’a rien à perdre, et on a peut-être mieux à faire encore. On a peut-être un coup à jouer. On a une équipe fantastique, avec des joueurs d’expérience et de jeunes joueurs aussi qui ont montré cette année qu’ils pouvaient être très forts. Avec le staff et le public qui est capable de nous suivre, je crois que l’on peut faire de grandes choses. Si l’on peut choisir d’avoir un adversaire contre lequel on a une chance, peut-être l’Autriche. Mais si on doit prendre une grosse affiche, alors autant prendre un gros à domicile, pourquoi pas la Serbie ».

A.G. (avec Belga)