Tennis Belge

Yanina Wickmayer

Âge
24 ans
Date de naissance
20/10/1989
Pays
BELGIQUE
Poids
68 kg
Taille
1m81
Sexe
F
Résidence
Deurne
Prise de raquette
droitière, revers à deux mains
Club
K.T.C. Diest
Coach
Billy Wilkinson
Classement actuel
21
Meilleur classement en simple
12 (2010-04-19)
Meilleur classement en double
71 (2010-02-15)
Num fédé
-
Surface(s) préférée(s)
Terre battue
Titre(s)
WTA(3) ITF(10) ITF double(8)

Ses résultats récents >> voir tous les résultats

07/10/2013

WTA | Linz - WTA (Prize money : 235.000)

Ana Ivanovic (RS, 14)66---
Yanina Wickmayer (68)24---     1T
26/08/2013

GRAND-CHELEM | US Open (Prize money : 2.500.000)

Maria Kirilenko (RU, 16)66---
Yanina Wickmayer (58)11---     1T
19/08/2013

WTA | New Haven (Prize money : 690.000)

Alison Riske (US, 98)66---
Yanina Wickmayer (58)42---     Q3
Yanina Wickmayer (58)366--
Olga Pouchkova (RU, 86)613--     Q2
Yanina Wickmayer (58)666--
Teliana Pereira (BR, 104)714--     Q1

Biographie

Yanina profite de la série de tournois $10.000 en Belgique pour faire ses premiers pas sur le circuit professionnel en 2004. A Bruxelles et Rebecq (où elle reçoit une invitation pour le tableau final), elle s'incline dès son entrée en lice. A Coxyde, elle atteint le troisième tour de qualification et à Westende le deuxième. Elle participe encore aux qualifications du tournoi WTA d'Hasselt où elle est éliminée d'entrée de jeu et à celles de Sint-Katelijne-Waver où elle baisse pavillon au deuxième tour.

En 2005, Yanina sort des qualifications à Rebecq et atteint dans la foulée le deuxième tour. La semaine suivante, elle reçoit une invitation à Coxyde mais s'y incline au premier tour. A Westende, elle est à nouveau bénéficiaire d'une wild-card et en profite pour se hisser au deuxième tour. Elle termine sa saison avec le tournoi de Hasselt où elle s'incline dans les préqualifications face à Caroline Maes.

Yanina entame sa saison 2006 au Caire, où elle échoue dans les qualifications. Cette fausse note est vite gommée puisque lors de son tournoi suivant, début mai, à Edimbourg, elle sort des qualifications et se hisse en finale. Elle confirme d'emblée ce résultat acec une demi-finale à Falkenberg. Yanina fait alors un break et revient en été pour la tournée des ITF belges. Elle s'y révèle brillante en se hissant en quart de finale à Ganshoren et à Westende et, surtout, en inscrivant son nom au palmarès du tournoi de Coxyde. En fin de saison, elle met le cap sur l'Amérique du Sud pour engranger un maximum de points. Elle remplit son objectif au-delà de toute espérance puisqu'elle remporte deux titres en simple (Florianapolis et Cordoba) et deux en double (Itajai et Cordoba). Elle atteint également les demi-finales à Itajai et les quarts de finale au $25.000 de Santa Cruz.

Yanina entame la saison au tournoi WTA de Paris où elle s'incline d'entrée de jeu en qualifications après avoir néanmoins pris un set à la Française Foretz, 117e mondiale. Une semaine plus tard, elle échoue également au premier tour de qualifications à Anvers. Il faut attendre fin mars pour revoir Yanina en compétition, au $25.000 de Patras, où elle atteint le tableau final mais s'y incline au premier tour. Elle atteint ensuite la finale à Torhout avant de disputer son premier match de Fed Cup aux Etats-Unis. Dans le 4e simple, disputé pour l'honneur, elle ne peut logiquement rivaliser avec Venus Williams. En mai, elle atteint les quarts de finale à Trivandrum où elle triomphe en double. Elle marque alors une pause jusqu'au début juillet. Elle est éliminée d'entrée à Stuttgart mais se console en remportant le double. La semaine suivante, elle dispute la Fed Cup contre la Chine et gagne le premier de ses deux simples. Yanina, qui vu son âge est toujours limitée au nombre de tournois qu'elle peut disputer, joue peu en été. Cela ne l'empêche pas de faire le doublé au $25.000 des Contamines. En fin de saison, elle part faire une tournée au Japon avec l'objectif de se rapprocher un maximum du top 200. Sa tournée tourne au triomphe avec une demi-finale, une finale et trois titres en simple (un $50.000 et deux $25.000) ainsii qu'un titre en double ($50.000). Cette superbe fin de saison permet à Yanina de devenir la 2e Belge au classement WTA.

Après son extraordinaire ascension de l’année précédente, Yanina doit confirmer ses résultats. Si elle rate un peu l’entame de sa saison avec une défaite au premier tour à Auckland et une élimination dans les qualifications de l’Australian Open, elle se rattrape magistralement en dominant les deux sœurs Bondarenko en Fed Cup en simple mais malheureusement pas en double. Elle alterne ensuite les tournois WTA et les gros ITF avec bonheur. Elle atteint en effet le deuxième tour à Anvers et remporte un ITF auquel elle ajoute deux finales et deux demis (ainsi qu’un titre en double). Elle se qualifie également pour Roland-Garros mais s’y incline au premier tour. Elle va ensuite créer la surprise en se hissant en finale du tournoi WTA de Birmingham. Elle ne confirme cependant pas ce résultat à Wimbledon où elle échoue au premier tour face à l’expérimenté Sugiyama. La suite de sa saison est d'ailleurs un peu plus difficile. Elle obtient bien une belle demi-finale au gros ITF de Monterrey et un quart de finale au tournoi WTA de Séoul mais elle échoue également 7 fois au premier tour ou dans les qualifications.

Le début de la saison 2009 s'apparente à un cauchemar pour Yanina qui s'incline cinq fois d'affilée, notamment au premier tour de l'Australian Open et lors de ses deux rencontres de Fed Cup en Slovaquie. Yanina décide alors de rechercher la confiance en disputant des tournois ITF. Cela lui réussit d'emblée avec une victoire à Surprise avant de subir une disqualification en finale à Clearwater. Ce sont néanmoins les play-offs de la Fed Cup, fin avril qui vont la relancer définitivement. Yanina y remporte ses trois matches facilement face au Canada. Deux semaines plus tard, elle remporte son premier titre WTA à Estoril. Elle enchaîne ce titre avec une finale au gros ITF de Saint-Gaudens. A Roland-Garros, Yanina tombe au deuxième tour en trois sets face à la révélation du tournoi, Samantha Stosur. Elle se remet vite de sa déception grâce à un quart de finale à Birmingham et une finale à 's Hertogenbosch. Malheureusement elle passe à côté de son premier tour à Wimbledon où elle est balayée par Vesnina. Après un été relativement calme, avec un troisième tour à Los Angeles en guise de meilleur résultat mais avec aussi plusieurs défaites de justesse face à des joueuses du top 10, Yanina profite au maximum d'un tableau bien dégagé pour se hisser dans le dernier carré de l'US Open. Sa fin de saison est également d'excellente facture puisqu'elle remporte le titre à Linz avant de s'incliner en demi-finale à Luxembourg. Elle est alors invitée pour le Master B à Bali où elle remporte son premier match avant d'être contrainte au forfait suite à une suspension décidée par la Communauté flamande suite à trois manquements dans l'inscription de ses "whereabouts".

Yanina débute 2010 en trombe en remportant le tournoi d'Auckland. Contrainte de passer par les qualifications de l'Australian Open en raison d'une inscription tardive due à sa suspension de la fin 2009, Yanina s'en sort et se hisse en huitième de finale où elle offre une belle résistance à Justine Henin. Début février, elle est la principale artisane de la victoire belge en Fed Cup en Pologne. Elle connaît ensuite un petit passage à vide mais se retrouve à l'occasion des tournois américains où elle atteint respectivement les huitièmes de finale et les quarts à Indian Wells et Miami. Peu à son affaire lors de la Fed Cup contre l'Estonie elle démontre néanmoins toute sa rage de vaincre en remportant ses deux simples en trois sets. Yanina se montre ensuite régulière mais sans faire de réel coup d'éclat. Elle dispute en effet plusieurs quarts de finale, à Birmingham, Stanfford et Cincinnati, et atteint le troisième tour à Roland-Garros et à Wimbledon ainsi que le quatrième à l'US Open. En fin de saison, elle remporte l'ITF $100.000 de Torhout et termine l'année avec le "Masters Bis" où elle s'incline d'entrée de jeu. Elle finit l'année aux portes du Top 20.