Tennis Belge

Leslie Butkiewicz

Âge
31 ans
Date de naissance
26/05/1982
Pays
BELGIQUE
Poids
- kg
Taille
-
Sexe
F
Résidence
Merksem
Prise de raquette
droitière, revers à deux mains
Club
T.C. Panorama
Coach
Jos Geerinck
Classement actuel
-
Meilleur classement en simple
- ( - )
Meilleur classement en double
- ( - )
Num fédé
-
Surface(s) préférée(s)
-
Titre(s)
-

Ses résultats récents >> voir tous les résultats

20/08/2007

ITF | Westende - ITF (Prize money : $10.000)

Leslie Butkiewicz (Tête de série n°1)466--
Claire De Gubernatis (FR) - Schoeffel622--     F
Leslie Butkiewicz (Tête de série n°1)66---
Crouchent - Galinier23---     1/2
Leslie Butkiewicz (Statut : WC)76---
Mayr (556e, Tête de série n°5)54---     2T
Leslie Butkiewiczbye----
Mayr (556e, Tête de série n°5)-----     1T
Leslie Butkiewicz (Statut : WC)66---
Anne-Valérie Evain (FR, 821e)00---     1T
13/08/2007

ITF | Coxyde - ITF (Prize money : $10.000)

Leslie Butkiewicz (Statut : WC)366--
Schoeffel (843e)632--     2T
Leslie Butkiewicz (Statut : WC)66---
Stephanie Vongsouthi (FR, 454e, Tête de série n°4)20---     1T
16/07/2007

ITF | Zwevegem (Prize money : $25.000)

Tamaryn Hendler - Monica Niculescu (RO)66---
Leslie Butkiewicz - Spiegel34---     1/4
Leslie Butkiewicz - Spiegel66---
Gally De Wael - Katerina Polunina (UA)24---     1T

Biographie

Sa carrière en bref :

En 1998, Leslie Butkiewicz est invitée pour les tournois de Rebecq et Westende, mais elle s'incline à chaque fois d'entrée de jeu.

En 1999, elle reçoit à nouveau une invitation pour Westende, mais cette fois elle parvient à se hisser en quart de finale. En fin d'année, elle se rend au Havre où elle sort des qualifications et franchit dans la foulée le premier tour avant de devoir abandonner lors du deuxième tour.

En 2000, Leslie prend part aux qualifications du tournoi WTA d'Anvers. Elle crée la sensation en remportant son premier match contre Jensen en deux sets secs (6/1-6/3). Malheureusement, au deuxième tour elle s'incline face à Babilon 6/1-6/4. Pendant l'été, elle se hisse en quart de finale à Westende. Fin septembre, elle échoue au dernier tour de qualifications à Makarska. Elle est cependant repêchée comme lucky-loser. Elle profite de ce coup de pouce pour atteindre la première demi-finale de sa jeune carrière.

En 2001, Leslie va arpenter le monde des épreuves ITF. Dès son deuxième tournoi de la saison, elle sort des qualifications et atteint les quarts de finale. Au tournoi d'Amiens ($10.000), elle réédite exactement la même performance. La semaine suivante, à Makarska, elle peut entrer directement dans le tableau final et en profite pour accéder à la demi-finale. Au mois de juin, elle fait mieux encore puisqu'elle emporte son premier titre dans un $10.000 à Raalte, aux Pays-Bas. Elle atteint encore 2 quarts de finale (Rebecq et Koksijde) et deux demi-finales (Westende et Alpen A/D Rijn) dans des tournois $10.000. Leslie tente également sa chance avec succès dans les qualifications d'un $50.000 à Ettenheim en Allemagne, mais elle échoue au premier tour dans le tableau final. Enfin, au tournoi WTA de Knokke, elle franchit le premier tour des qualifications mais s'incline au second.

Au début de l'année 2002, Leslie connaît quelques ratés et n'arrive pas à faire mieux que quelques seconds tours. Au mois de mai, elle décide de tenter sa chance dans les qualifications de tournois $25.000, nettement plus rémunérateurs en points WTA. Elle sort ainsi des qualifications de Maglie (Italie) et Bromma (Suède) et passe à chaque fois un tour dans le tableau final. Lors du mois d'août, Leslie participe aux tournois $10.000 en Belgique : Rebecq, Koksijde et Westende. Si elle s'incline sans gloire au premier tour à Rebecq et au deuxième à Koksijde, elle s'impose cependant sans perdre un seul set à Westende. Une semaine plus tard, elle double la mise en inscrivant le tournoi d'Alpen A/D Rijn à son palmarès. En fin de saison, Leslie part en Australie pour y jouer toute une série de $25.000. Elle s'incline d'entrée lors du premier tournoi et doit ensuite passer par les qualifications des 5 épreuves suivantes. Elle se qualifie à deux reprises mais elle ne parvient pas à aller au delà du premier tour.

Début 2003, Leslie reprend la compétition dans un $10.000 à Grenoble. Elle échoue d'emblée en simple mais atteint la finale en double. Leslie dispute alors les qualifications à Anvers où elle échoue à nouveau en simple mais parvient à se hisser dans le tableau final en double. Elle dispute alors deux demi-finales de suite, à Buchen où elle atteint à nouveau la finale en double, et à Amiens. Malheureusement, elle se blesse lors du tournoi de Rabat, fin mars. Elle ne revient à la compétition qu'en juin, à Canet-en-Roussillon, où elle accède d'emblée aux demi-finales en simple et remporte le double aux côtés d'une autre Belge, Eveline Vanhyfte. La semaine suivante, elle se hisse en quart en simple et remporte un nouveau titre en double, cette fois aux côtés de la Néerlandaise Kilsdonk, sa partenaire habituelle. Nullement rassasiée, Leslie se présente début juillet au tournoi de Bruxelles pleine d'ambition. Elle prouve sa grande forme en triomphant aussi bien en simple qu'en double. Le reste de la saison de Leslie est tout aussi brillant en double (elle remporte deux nouveaux titres et dispute trois finales dont une au $25.000 de Joué-les-Tours) mais il n'en va pas de même en simple. Seuls deux résultats viennent éclairer une fin de saison assez terne : une demi-finale à Alphen a/d Rijn et une accession au deuxième tour du $25.000 de Joué-les-Tours après avoir survécu aux qualifications.

Leslie entame la saison 2004 en Italie, au $25.000 de Bergame où elle parvient à sortir des qualifications. Elle met alors le cap sur le tournoi d'Anvers où elle abandonne lors des pré-qualifications. Leslie ne fait sa rentrée que fin mars. Elle ne parvient pas à réellement s'illustrer, ni dans les $25.000 où elle échoue à chaque fois en qualifications, ni dans les $10.000 où elle n'arrive pas à dépasser le deuxième tour. Elle se relance cependant avec la série des $10.000 belges. Elle décroche deux titres (Zwevegem et Westende) et deux quarts de finale. Début octobre, elle franchit enfin un cap dans sa carrière en remportant un $25.000 à Nantes. Elle termine tout de même sa saison sur une petite déception en s'inclinant dans les qualifications à St.-Katelijne-Waver.

Gênée par une blessure, Leslie joue très peu au début de la saison 2005. Ses résultats s’en ressentent et elle ne gagne qu’un match en 5 tournois, lors des pré-qualifications à Anvers. Sélectionnée pour la Fed Cup aux Etats-Unis, elle offre cependant une belle résistance à Vénus Williams, parvenant à lui arracher 5 jeux. En été, Leslie dispute les $10.000 belges. Elle remporte un titre (à Ganshoren) et atteint une demi-finale et deux quarts. En double, elle triomphe à Zwevegem, Rebecq et Westende. On la revoit à l'oeuvre en octobre, notamment au $25.000 de Nantes, où elle doit défendre son titre. Elle y sort des qualifications mais mord la poussière au premier tour. A Joué-les-Tours et au tournoi WTA d'Hasselt, elle échoue dans le tableau qualificatif. Elle met un terme à sa saison sur une note positive en remportant le $10.000 du Havre.

Leslie joue à nouveau très peu au début 2006. Elle prend part, comme chaque année, au tournoi d'Anvers où elle ne parvient pas à franchir le premier tour de qualifications. En double, elle sort des qualifications et atteint même le deuxième tour. Il faut attendre un mois pour revoir Leslie à l'oeuvre, à Amiens, où elle est contrainte à l'abandon lors des demi-finales. En été, Leslie remplace au pied levé Justine Henin-Hardenne dans l'équipe de Fed Cup et est contrainte au forfait au tournoi de Ganshoren où elle devait défendre son titre. Elle joue donc le double contre les Etats-Unis et s'y incline logiquement. Elle reprend alors le chemin des tournois ITF. Elle remporte le double au $25.000 de Zwevegem et dispute la finale à Westende ($10.000) et Alphen a/d Rijn ($25.000). En simple, son seul résultat marquant est une demi-finale à Westende. En fin de saison, Leslie ne joue plus que le tournoi de Hasselt, en double, où elle est éliminée au premier tour.

En 2007, Leslie joue exclusivement en Belgique. Son manque de compétition se fait ressentir, mais elle parvient néanmoins à se hisser en finale à Ganshoren et au 2e tour à Coxyde et Westende. En double, elle signe également une finale à Westende.