Accueil Monde Europe

Helmut Kohl, la triste fin d’un grand chancelier

Helmut Kohl s’est éteint à l’âge de 87 ans, dans sa maison de Ludwigshafen. Il reste dans les mémoires comme l’homme de la réunification. Il aura consacré toute sa vie à la politique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Helmut Kohl reste évidemment dans les mémoires comme l’homme de la réunification. Il aura consacré toute sa vie à la politique. « Sa vie a été exclusivement consacrée au pouvoir », confirme son fils aîné, Walter, qui a publié en 2011 une autobiographie assassine pour son père.

Kohl n’a jamais fait de différence entre le parti et sa famille. Le « système Kohl » a été appliqué de la même manière à la maison et au parti chrétien-démocrate (CDU). « On était soit pour lui, soit contre lui », résume son fils. Il appliquera cette règle jusqu’à la fin de sa vie jusqu’à tomber dans l’isolement politique et familial.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Malghem Jacques, vendredi 16 juin 2017, 23:47

    Il y a des gestes qui valent plus que mille discours et qui créent l'Histoire. Cette "main dans la main" en est un. Les Allemands n'étaient plus des "boches". Merci à Francois Mitterand et à Helmut Kohl.

  • Posté par Antoine Carnevale, vendredi 16 juin 2017, 19:16

    Merci mais j’achète déjà LA VDN tous les jours Cordialement

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs