Accueil La Une Économie

Kazakhgate: le CD&V demande la clarté sur l’argent gagné grâce aux transactions pénales

Les chiffres ne sont pas enregistrés de manière uniforme. Les calculs pourraient donc être faussés.

Temps de lecture: 2 min

La commission d’enquête Kazakhgate dispose depuis plusieurs mois de chiffres relatifs à ce que les différentes transactions pénales ont rapporté à l’État mais, dans une note, le collège des procureurs généraux se demande si ces chiffres correspondent à la réalité. Les chiffres ne sont pas enregistrés de manière uniforme. La députée Sonja Becq (CD&V), membre de la commission d’enquête, demande un «  système uniformisé d’enregistrement » car visiblement jusqu’ici la directive du collège n’a à cet égard pas été correctement appliquée.

À lire aussi Le Kazakhgate pour les nuls

Des erreurs auraient pu se glisser dans la comptabilité

L’Echo et le Tijd avaient indiqué jeudi que la transaction pénale élargie avait rapporté 500 millions d’euros à l’État ces cinq dernières années mais selon le collège des procureurs généraux, il est permis de douter des chiffres collectés. En raison de compléments et de corrections, il n’est pas non plus certain que toutes les transactions pénales se retrouvent dans les fichiers Excel demandés aux parquets, auditorats du travail, parquets généraux et auditorats généraux. Il est également possible qu’il y ait eu des doubles comptages et des divergences d’interprétation sur les montants qu’il convient de prendre en considération dans le comptage.

À lire aussi Kazakhgate: les transactions pénales auraient rapporté près d’un demi-milliard à l’Etat

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Lambert Guy, vendredi 16 juin 2017, 20:16

    De toute façon, quand on fait payer les riches au lieu de les mettre en prison, qui croyez-vous paie la note? Nous les citoyens ou les employés de ces personnes ou qui sais-je encore. En tout cas, pas eux pour la bonne et simple raison qu'en général, ils tirent les ficelles du pouvoir politique et/ou économique, eux ou leur réseau, leurs copains, leurs familles et ce qu'ils paient d'un côté, ne vous tracassez pas, ils le reprendront d'un autre d'une façon ou d'une autre.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière