Accueil Monde France

Grégory: deux arrestations, toujours pas d’assassin

Le grand-oncle et la grand-tante mis en examen pour enlèvement. La Justice ne désigne pas l’assassin. Les deux suspects nient.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Les « indices de culpabilité » qui pèsent sur Jacqueline et Marcel Jacob, la grand-tante et le grand-oncle du petit Gregory Villemin, dont le corps, pieds et poings liés, avait été retrouvé dans les eaux de la Vologne le 16 octobre 1984, ont été jugés suffisants par le juge d’instruction de Dijon pour les mettre en examen du chef « d’enlèvement de mineur et séquestration suivie de mort ».

Le couple, âgé de 72 et 73 ans, avait été placé en garde à vue mercredi au terme d’une relecture de ce dossier vieux de 32 ans effectuée par des analystes criminels de la gendarmerie et de l’exécution de nouvelles expertises graphologiques sur les lettres de menace adressées aux parents de Grégory, avant, au moment du crime et après la commission de celui-ci.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs