Accueil Culture Arts plastiques

Madrid célèbre Picasso et se souvient de «Guernica»

Le plus célèbre tableau du vingtième siècle a le même âge que le bombardement de Guernica. Le musée Reina Sofia rend hommage, 80 ans après les événements, à la genèse du chef-d’œuvre et à son créateur, Pablo Picasso.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

Madrid

Quatre-vingts ans après le bombardement de Guernica, ordonné par les troupes franquistes et exécuté par les Allemands, l’Espagne se souvient. Et n’oublie pas de saluer les victimes du franquisme – 1.600 civils tués.

À Madrid, le Musée Reina Sofia consacre depuis quelques semaines une vaste exposition, « La pitié et la terreur : le chemin de Picasso à Guernica », à l’événement du 26 avril 1937. Et bien sûr, quand il s’agit de se retourner sur cette page dramatique de l’histoire d’Espagne, comment le faire sinon en convoquant Picasso et en organisant un parcours muséal autour de son œuvre phare, sans doute la peinture « de guerre » la plus célèbre du vingtième siècle : Guernica, précisément.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par David Eric, dimanche 18 juin 2017, 10:21

    Superbe analyse, bravo !

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs