Plus de 700 militaires turcs victimes d’une intoxication alimentaire

Plus de 700 militaires turcs victimes d’une intoxication alimentaire

Plus de sept cents militaires ont été victimes d’une grave intoxication alimentaire dans l’ouest du pays, nécessitant une intervention médicale, et 21 employés d’une entreprise de restauration ont été arrêtés dimanche, a annoncé un responsable local turc. Les militaires cantonnés dans une caserne de la province de Manisa (ouest) avaient consommé un repas composé d’une soupe, de riz, de poulet et d’un yoghourt, et des centaines d’entre eux ont dû être envoyés à l’hôpital, se plaignant de douleurs au ventre et de vertiges.

Les médecins ont examiné 731 soldats, et 21 employés de l’entreprise de restauration ont été arrêtés, selon le procureur de Manisa, Akif Cellettin Simsek, dans une déclaration à l’agence gouvernementale Anadolu. Un député local de l’opposition, Tur Yildiz Bicer, a publié sur Twitter des clichés de soldats malades à l’hôpital.

Le 24 mai dernier la même caserne avait connu un incident similaire, qui avait coûté la vie à un militaire.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous