Accueil Monde Proche-Orient

Crise du Golfe: le Qatar exclut toute discussion avant une levée du «blocus»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le ministre qatari des Affaires étrangères a exclu toute négociation sur la crise du Golfe tant que l’Arabie saoudite et ses alliés n’auront pas levé «  le blocus » qu’ils imposent à son pays.

Alors que la crise est entrée lundi dans sa troisième semaine, cheikh Mohamed ben Abderrahmane Al-Thani, défiant, a présenté comme «  un acte d’agression » les sanctions imposées au Qatar par ses voisins et il a fait de leur levée «  un préalable » à toute négociation.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche et Moyen-Orient

Double attentat à Jérusalem: un mort

La ville sainte a été le théâtre d’une attaque à caractère terroriste ce mercredi. Le mode opératoire, deux colis piégés, n’avait pas été utilisé depuis des années.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs