Accueil Monde

«L’homme qui répare les femmes» est autorisé au Congo

Il a été diffusé par la télévision nationale, ce lundi soir à Kinshasa. Il fallait attendre que « s’apaise le mécontentement de l’armée », arguent les autorités.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 2 min

Surprise ! Alors qu’en septembre dernier, le film « l’homme qui répare les femmes, la colère d’Hippocrate », avait été interdit de diffusion au Congo avec pour motif des erreurs de traduction mettant en cause l’armée congolaise, le ministre congolais de l’Information Lambert Mende a subitement levé cette décision.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs