Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Affaire Puerto: un énorme gâchis

Il y a onze ans, l’affaire Puerto annonçait un nouveau tremblement de terre dans le monde du sport. 211 poches de sang saisies, des documents… Onze ans plus tard, l’affaire s’est dégonflée. Seulement six cyclistes ont été suspendus alors que la triste justice espagnole poursuit son travail de sape. En témoigne l’ultime (?) rebondissement en date.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Il y a onze ans, le 23 mai 2006, Puerto éclatait, annonçant un nouveau séisme, le dossier de dopage du siècle. Bien plus vaste que l’affaire Festina, touchant le sport dans sa globalité. Plus révélateur, aussi, des pratiques d’un cyclisme qui avait pourtant juré ses grands dieux que, depuis les errements dopants de Virenque and co, on ne l’y reprendrait plus. Jamais. Probité exemplaire. Un leurre, évidemment. Armstrong, Kohl ou Hamilton, pour n’en citer que quelques-uns dans ce long palmarès de la triche, se sont chargé à leur corps défendant de le démontrer. Reste que l’affaire Puerto, du nom du démantèlement d’un vaste trafic sanguin par la garde civile espagnole, devait ébranler le sport, tous les sports.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs