Accueil Belgique Politique

Crise politique francophone: le PS maudit le CDH et se ressoude, pour l’instant

Au Parti socialiste, on serre les rangs. Pas question d’ajouter une crise interne à la crise politique suscitée par le retournement du CDH. Mais si une majorité alternative se forme, le risque pèse de voir les divisions poindre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

Ce n’est pas joli ni poli, mais on doit à la vérité de dire l’expression, de loin la plus répandue au PS lundi après-midi, tous azimuts, côté Di Rupo, côté Magnette, côté Marcourt, partout : « C’est un coup de p… ». Excusez du trop. Mais ça donne l’exacte température chez les socialistes. « Révulsés. »

Le communiqué officiel, diffusé au milieu de l’après-midi par les services du Boulevard de l’Empereur, est évidemment moins trivial. Très en-dessous en termes d’intensité polémique, il invite « tout un chacun à ne pas être dupe des justifications invoquées par le président du CDH ». Selon l’état-major du parti, il a « manifestement pris peur » d’être contraint, toujours à suivre les rouges, d’embrayer sur les mesures de gouvernance « en faveur du décumul intégral » que le PS adoptait précisément ce samedi, et plus généralement celles élaborées au sein du gouvernement wallon.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par delpierre bernard, mardi 20 juin 2017, 15:42

    Quant un vassal pourtant gratifié de strapontins lucratifs tourne casaque (sans jeu de mots), le seigneur PS retrouve une rougeur digne des combats pour la cause du travailleur alors que la frayeur engendrée par la perte du pouvoir et de ses agréments distribués à tout va aux nombreux feaux en est seulement la cause... Où donc caser les camarades méritants s'ils devaient quitter leur sinécure lucrative et peut-être songer à travailler... pour la première fois de leur vie...

  • Posté par Van Steen Willy, mardi 20 juin 2017, 9:05

    Comment accuser le cdh de trahison?? Si un parti est passé maître d'avoir trahi sa raison d'être, c'est bien le PS!! Ce parti soi-disant au service de l'ouvrier est surtout un parti de profiteurs et de magouilleurs, de gens tellement vénaux qu'ils en ont perdu le bon sens! Et ça dure depuis 40 ans!! J'ai vécu cette situation en ayant reçu des propositions franchement malhonnêtes d'un sénateur socialiste à l'époque! Eh oui, déjà avant l'affaire Agusta! Et rien n'a changé depuis, si ce n'est que cette mentalité en est arrivée à un point de non retour! Le PS actuel doit disparaître et renaître sous une forme où la vénalité est totalement exclue! Un seul mandat, point!

  • Posté par Prickartz Jean-christophe, lundi 19 juin 2017, 23:20

    "Trahison", "désertion" au moment où - promis, juré - on allait se réformer, s'attaquer enfin aux "parvenus" comme promis, voilà plus de dix ans : le PS n'en revient pas, et pour cause ! L'occupation du pouvoir lui est tellement consubstantielle que le refus du vassal à partager son enlisement ne peut être qu'un manquement infâme, une dérobade scandaleuse ! Rien ne permettra mieux aux (vrais) socialistes de réformer leur parti qu'une salutaire cure d'opposition ! Les cris d'orfraies passés, de la "surprise" naîtra peut-être le sursaut...

  • Posté par Michèle Plahiers, lundi 19 juin 2017, 22:52

    Le diable rouge qu'est devenu le PS commence sa descente aux enfers. Elio-eole, le vent tourne. Effet Macron,....

  • Posté par Yvens Marc, lundi 19 juin 2017, 22:43

    Minable Ludgen... Il faudra ça pour ramener le MR au pouvoir en Wallonie ? Le MR a déjà vendu les francophones à la NV/A, grâce à Ludgen, tout le monde a y passer...

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs