Accueil La Une Économie

Marghem réduit les taxes sur le stockage d’électricité

La ministre Marghem veut encourager le stockage d’électricité. Elle veut exonérer les unités de stockage de la cotisation fédérale. Et réduire leurs coûts de transport.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

Elle se faisait rare, dans les couloirs du Parlement. Quelques mois de trêve après une passe d’armes historique avec l’opposition sur le dossier atomique de la prolongation de Doel 1 et 2.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par jeanluc vanhoeck, mardi 20 juin 2017, 17:53

    Je dirais plutôt réduire le prix du transport alors qu'ORES magouille encore! pas assez RICHE ?

  • Posté par Van Obberghen Paul, mardi 20 juin 2017, 10:56

    L'avenir énergétique passe indubitablement par le stockage, puisque les énergies renouvelables (éolien, hydrolien et solaire) ont un caractère discontinu qui les handicapent grandement (surtout le solaire). Mais aujourd'hui le stockage par batterie (notement lithium ion, mais pas seulement) est devenu une réalité technologique qui a dépassé le stade expérimental et qui est déjà déployée dans de nombreux pays. Et de ce fait, les prix chutent. Sans parler, évidement, de l'intérêt de stabiliser la grille lors des piques de demande qui n'est pas négligeable. C'est donc une bonne chose que le gouvernement participe à son niveau à cette évolution salutaire. D'autant que le coût pour l'utilisateur final restera marginal.

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs