Accueil Société Régions Liège

Flémalle: trois cents poids lourds au menu quotidien

Pour soulager la population, l’idée de construire un nouveau tronçon a surgi. Le financement du projet pose toutefois problème.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Pas ravis, les habitants de la chaussée de Ramioul, incommodés par les nuisances sonores produites par quelque 300 camions qui passent chaque jour devant chez eux, en liaison avec les deux usines Eurogal et Segal. Une solution simple pourrait être trouvée pour éloigner les poids lourds, mais les deux entreprises refusent de financer la construction d’un tronçon de chaussée de 50 mètres à peine.

Ludovic Danse, l’un des riverains qui a bien l’intention de lancer une pétition, explique : « Cela fait quarante ans que j’habite ici. Et c’est vrai qu’on a laissé à l’époque s’installer ces deux entreprises. Mais, aujourd’hui, nous avons appris qu’il existe une solution simple pour dévier les camions de la chaussée de Ramioul et les ramener vers le N90. Or, pour ce que nous en savons, c’est uniquement parce que les deux entreprises, Eurogal et Segal, refusent de financer un tronçon de chaussée de 40 à 50 mètres ! »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Liège

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs