Accueil

Gavin Bryars The Fifth Century

ECM

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Gavin Bryars a parfois repoussé jusqu’à l’écœurement le principe de répétition. Son radicalisme s’est désormais ouvert à un mysticisme plus éthéré.

Témoin, ce Fifth Century, une œuvre en sept mouvements écrite pour chœur (The Crossing) et quatuor de saxophones (PRISM Quartet). Viennent ensuite les Love Letters, deux sonnets de Pétrarque dont l’inlassable amour pour Laura, chanté par l’ensemble anglais Juice, prend une dimension éternelle.

Cette musique atemporelle fascine et capte toutes nos énergies et nos volontés. Aussi superbe qu’étrange !

Le site de Gavin Bryars.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs