Accueil Économie Mobilité

Plus de 18.000 signatures de voyageurs pour «sauver le train»

La CSC-Transcom a remis une pétition au ministre de la Mobilité François Bellot, réclamant « une politique ambitieuse » pour le rail.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Une délégation de militants de la CSC-Transcom a rencontré le ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot (MR) à la mi-journée pour lui remettre une pétition totalisant 18.814 signatures de voyageurs, recueillies lors de la campagne « Sauvons le train » menée par le syndicat chrétien. « L’objectif était de remettre les vraies priorités des cheminots et des voyageurs au centre des préoccupations, explique Marianne Lerouge, responsable nationale chemins de fer pour la CSC-Transcom. La ponctualité, bien sûr, mais aussi des gares accueillantes et surtout du personnel en suffisance et des moyens adéquats pour assurer le service public ». Pour la CSC Transcom, outre le retrait du plan d’économies, il faut « une politique réellement ambitieuse pour le rail qui réponde à leurs attentes concrètes et un nouveau plan élaboré en concertation avec les représentants des voyageurs et des cheminots ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs