Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Dylan Lambrecth : «Vu la situation du Sporting, on peut se demander pourquoi ce club a besoin de moi»

Transféré à la surprise générale, au mois de janvier dernier, du RFC Liège (D2 amateurs) à Anderlecht. Dylan Lambrecth a effectué, mercredi matin, ses premiers pas avec le noyau A du club bruxellois. L’occasion pour nous de voir avec quel état d’esprit il aborde ce nouveau défi mais aussi ses 6 mois de prêt passé à Roulers (D1B).

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Comment s’est déroulé votre passage à Roulers ?

Mitigé… Ce fut une expérience compliquée pour moi car moralement ce n’était pas facile. Le coach (NDLR : Arnaud Mercier) n’a pas été très droit avec moi et ses choix n’étaient pas du tout cohérents. Je n’étais pas heureux là-bas car tout le travail que j’avais réalisé à Liège en amont s’est écroulé en 1 mois de temps.

Vous retirez tout de même des choses positives de ce prêt ?

Oui, d’un point de vue mental je me suis forgé un caractère fort avec ce qui m’est arrivé là-bas. Je garde également de bons amis comme Mathieu Cornet ou François Kompany.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs