Accueil Monde France

Attentat manqué des Champs-Élysées: l’assaillant avait prêté allégeance à Daesh

Dans cette lettre retrouvée par les enquêteurs et destinée à son beau-frère, le suspect affirme avoir joué « double jeu ».

Temps de lecture: 1 min

L’assaillant de 31 ans mort lundi dans un attentat manqué à Paris sur les Champs-Élysées a laissé une lettre-testament dans laquelle il prête allégeance au chef du groupe Etat islamique (EI), Abou Bakr al-Baghdadi, a-t-on appris mardi de source proche de l’enquête.

Dans cette lettre retrouvée par les enquêteurs et destinée à son beau-frère, le suspect affirme avoir joué « double jeu » en constituant un arsenal dans le cadre de son activité de tir sportif en vue de commettre un attentat, a précisé la source, confirmant une information de la chaîne française d’informations BFMTV.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une