Accueil Belgique Politique

Maingain: «Si le MR veut s’allier à nous à Bruxelles, il faudra bouger sur le survol»

Selon le président de Défi, son parti et les Verts sont « deux partis très éloignés des scandales et des affaires », qui apportent « fraîcheur et renouveau ».

Temps de lecture: 2 min

Le président de Défi Olivier Maingain a mis mardi soir le dossier du survol de Bruxelles dans le panier d’éventuelles discussions avec le MR si les réformateurs voulaient monter au gouvernement bruxellois. Il n’a pas exclu que Défi ait la main avec Ecolo pour faire avancer les pourparlers.

Dans le dossier du survol aérien de Bruxelles, « le MR n’est nulle part, il n’a rien obtenu au fédéral », dit constater Olivier Maingain, interrogé sur le plateau de RTL-TVi. « S’il veut parler avec nous pour Bruxelles, il faut qu’il fasse fameusement bouger le dossier du scandale du survol abusif de Bruxelles », a-t-il ajouté.

L’exclusive portée par le CDH contre le PS a rendu le MR incontournable pour la constitution de majorités en Wallonie et en Fédération Wallonie-Bruxelles, mais pas à Bruxelles, où c’est Défi qui endosse plutôt le rôle de parti-pivot.

Défi et Ecolo : des partis « très éloignés des scandales et des affaires »

Interrogé aux côtés de la co-présidente d’Ecolo Zakia Khattabi, Olivier Maingain a ajouté que sa formation et les Verts étaient « deux partis très éloignés des scandales et des affaires » et qu’ils apportaient « fraîcheur et renouveau ».

« Si on veut donner le signal profond d’un changement, il est peut-être temps que ceux qui ont fait preuve d’une certaine intégrité et d’une déontologie volontaire puissent avoir réellement la main », a-t-il lancé.

Mme Khattabi a pour sa part répété qu’elle ne faisait pas de la gouvernance une question de gouvernement ni de casting ministériel. Son parti présentera ses propositions mercredi.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Van Obberghen Paul, mardi 20 juin 2017, 22:22

    Quant au survol de Bruxelles, on ne peut que l'appuyer, évidemment, mais c'est effectivement dire "non" au MR puisque Olivier Maingain sait très bien que ce parti n'obtiendra rien de substantiel sur ce dossier qui ne contente principalement la Flandre. Autant dire, rien de satisfaisant pour les bruxellois et donc, c'est un "non" effectif au MR. A noter qu'Olivier Maingain, à très juste titre d'ailleurs, ne digère toujours pas l'éviction du FDF par le MR lors de la dernière réforme de l'état qui a définitivement enterré la possibilité future d'un élargissement de la région aux communes de sa périphérie et condamnné les facilités avec elle. On nous dira que c'est le FDF qui a quitté le MR et pas le MR qui a viré le FDF, et ça n'est pas faux, mais le fait est que le MR a clairement indiqué au FDF la direction de la porte en signant la scission de BHV, à mes yeux la pire trahison francophone de tous les temps, et ce avec la bénédiction de tous les autres partis francophones, dont... Ecolo, ne l'oublions pas. Curieusement, Olivier Maingain n'a pas fait une si fine bouche pour s'allier à la Région Bruxelloise avec le PS, non seulement signataire de ladite forfaiture, mais aussi son principal artisan, pour mettre en place la fameuse 6e réforme de l'état qu'ils agonisaient pourtant de toutes les insultes la veille encore. Ce qu'on ne ferait pas pour une portefeuille ministériel, n'est-ce pas? C'est de ce jour que pour moi, et beaucoup d'autres j'imagine, le FDF devenu DéFI a perdu considérablement de sa crédibilité. Et jouer la vièrge effarouchée aujourd'hui alors qu'on n'a pas hésité à pactiser avec l'ennemi il n'y a pas si longtemps ne fait rien d'autre que d'en ajouter une couche.

  • Posté par Van Obberghen Paul, mardi 20 juin 2017, 22:03

    "fraîcheur et renouveau" ??? Pour Ecolo, admettons, mais Olivier Maingain à presque 59 ans, est président du FDF devenu DéFi depuis plus de 22 ans et bourgmestre de Woluwé-Saint-Lambert depuis largement plus de 10 ans! Alors, même si je pense qu'il n'y a pas lieu de se plaindre de sa gouvernance, prétendre à la fraîcheur et au renouveau avec ce palmares, il est assez gonflé de sa part de prétendre en être de la "fraîcheur et du renouveau".

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une