Accueil Société

L’Europe promet de préserver nos frites

La Commission européenne rassure les gastronomes du royaume : elle ne bannira pas la technique de cuisson des frites à la belge, pourtant mise en cause pour des raisons de santé.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Y aurait-il comme une désagréable odeur de graisse brûlée entre la frite belge et la Commission européenne ? C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre Ben Weyts (N-VA). Comme il l’a confié ce week-end à l’hebdomadaire De Zondag, le ministre flamand du Tourisme craint qu’un nouveau règlement sanitaire européen mette à mal la plus fameuse spécialité culinaire du plat pays. Dans un courrier à Vytenis Andriukaitis, commissaire européen en charge de la Santé et de la Sécurité alimentaire, le ministre Weyts assure « soutenir pleinement le combat pour la santé » mais plaide pour « procéder avec prudence et ne pas prendre de mesures qui auraient des conséquences considérables et imprévues sur notre riche patrimoine gastronomique. Nos frites doivent leur saveur au savoir-faire de nos frituristes qui les cuisent une fois, deux fois. Ce serait un crime que de l’interdire. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Nicolay Jean-marie , jeudi 22 juin 2017, 11:40

    Et moi je promets de voter pour l'Europe, mais pas celle de Merkel etc...

  • Posté par prénom test Test, mercredi 21 juin 2017, 19:42

    Tout cet argent qu'on nous vole pour engraisser ces technocrates qui "travaillent"...sur la cuisson des frites... Tout va tellement bien en Europe qu'ils ne trouvent pas de vrais sujets sur lesquels travailler ?

  • Posté par Mernier Andre, mercredi 21 juin 2017, 15:46

    Quousque tandem... ceux qui, en Europe, ont la nourriture triste vont-ils s'occuper de l'assiette de ceux pour lesquels s'alimenter n'est pas une corvée parmi les autres?

  • Posté par Tanghe Michel, mercredi 21 juin 2017, 10:25

    Doux Seigneur Jésus, l'Europe a servi à quelque chose... Je n'en reviens pas !...

  • Posté par jeanluc vanhoeck, mercredi 21 juin 2017, 9:11

    Et moi je promets de ne plus voter pour l' Europe !

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs