Accueil Économie

Impôts: l’Union Européenne s’apprêterait à tacler Fiat et Starbucks

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

L’Union européenne devrait tacler mercredi l’italien Fiat et l’américain Starbucks pour avoir bénéficié de «  subventions déguisées  », grâce à un système d’accords fiscaux avantageux passés avec le Luxembourg (pour le premier) et les Pays-Bas (pour le second), selon des sources proches du dossier.

Une annonce en ce sens de la commissaire européenne chargée de la Concurrence, Margrethe Vestager, est attendue mercredi, selon une des sources. Selon différents médias, Fiat et Starbucks pourraient être sommés de rembourser plusieurs dizaines de millions d’euros pour les faits épinglés par l’exécutif européen.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs