Accueil Monde Proche-Orient

Abou Dhabi: «Le Qatar doit cesser de financer les dijihadistes»

Le ministre d’État aux Affaires étrangères des Émirats arabes unis est à Bruxelles pour expliquer pourquoi l’Arabie saoudite et quelques alliés ont mis le Qatar an ban du Golfe. Anwar Gargash admet que la crise est partie pour durer.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Il entre dans la pièce tout sourire. Les journalistes, il connaît. Anwar Gargash, ministre d’État aux Affaires étrangères des Émirats arabes unis, est l’envoyé spécial de son pays dans tout l’Occident, qu’il parcourt de part en part pour marteler un message clair : le Qatar, le petit émirat qui jouxte l’Arabie saoudite, doit courber l’échine et cesser de financer le terrorisme.

La crise a débuté le 5 juin et, comme le ministre émirati l’admet devant les journalistes, elle devrait durer. « Ne croyez pas qu’il s’agisse d’une simple querelle entre quelques monarchies dans le Golfe, ou d’une tentative de mettre au pas une diplomatie qatarie décrite comme indépendante : non, il se passe que le Qatar utilise des ressources financières énormes pour soutenir des groupes djihadistes et cette crise est une opportunité en or pour mettre fin à cette situation. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche et Moyen-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs