Accueil Culture Musiques

Coldplay, une étoile qui a cessé de briller

La presse est de plus en plus sévère à l’égard du groupe qui est en concert ce soir à Bruxelles.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Combien de fois n’a-t-on pas entendu un collègue ou un ami dire que Coldplay n’a été intéressant qu’à ses débuts, avec le premier album, Parachutes (et le single « Yellow ») en 2000 et, pour les plus conciliants, le deuxième, A Rush of Blood to the Head paru en 2002. « In my Place », « The Scientist » et « Clocks » plaisent tant à la presse qu’au public. C’est après que Coldplay va abandonner son côté intimiste et acoustique pour devenir une vraie machine à tubes et à albums écoulés à des millions d’exemplaires.

Depuis « X&Y »…

Depuis X&Y, c’est chaque fois pareil : la presse fait la moue, le public adore et les radios suivent.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs