Accueil Société

Kazakhgate: combien a rapporté la «transaction Chodiev»

Qu’a vraiment rapporté à l’État la transaction pénale du 17 juin 2011 ? L’État peut affirmer avoir empoché 21,94 millions d’euros. Mais le trio, lui, a gagné bien plus que cela.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

C’est le mobile présumé du « Kazakhgate », le Graal que cherchaient à décrocher les avocats, l’Élysée et les hommes d’influences du « trio kazakh » : le 17 juin 2011, l’avocat général Patrick De Wolf propose au « trio kazakh » et à leurs quatre coïnculpés l’extinction de toute action publique en Belgique – quinze années d’instruction judiciaire gommées d’un trait – en échange du paiement d’une amende (3.492.500 millions d’euros, presque le maximum légal), le remboursement des frais de justice (251.756,72 euros) et l’abandon par équivalent de la valeur de cinq immeubles achetés avec des fonds d’origine probablement délictueuse (18,45 millions d’euros).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs