Accueil Monde France

France: Nicole Belloubet remplace François Bayrou à la Justice

Procédure classique après les élections législatives, l’annonce du nouvel exécutif semble désormais se rapprocher d’un ajustement sous la pression des affaires.

Temps de lecture: 2 min

Jacques Mézard, Nicole Belloubet, Nathalie Loiseau et Florence Parly succèdent aux quatre ministres français démissionnaires, poussés au départ par un vent de moralisation en pleine recomposition du gouvernement, a annoncé la présidence française mercredi soir.

Issu de la gauche radicale, Jacques Mézard, seul ministre à changer de maroquin, passe du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation - où il est remplacé par le député En Marche Stéphane Travert - au ministère de la Cohésion des territoires en remplacement de Richard Ferrand.

La juriste et membre du Conseil constitutionnel Nicole Belloubet succède quant à elle à François Bayrou au ministère de la Justice, tandis que la directrice de l’Ecole nationale d’administration (ENA) Nathalie Loiseau devient ministre en charge des Affaires européennes à la place de Marielle de Sarnez.

Au ministère des Armées, la présidence française a nommé la haut-fonctionnaire Florence Parly après le renoncement de Sylvie Goulard.

Sous la pression des affaires...

Procédure classique après les élections législatives, l’annonce du nouvel exécutif semble désormais se rapprocher d’un ajustement sous la pression des affaires.

Pour cause, ce lundi, c’était d’abord au ministre de la Cohésion des territoires Richard Ferrand de quitter l’exécutif français. Réélu dans la 6e circonscription du Finistère, il était devenu un caillou dans la chaussure du président après des révélations sur une opération immobilière douteuse au profit de son épouse. Le soutien de la première heure du président Emmanuel Macron rejoint la tête du vaste groupe La République en marche à l’Assemblée nationale.

À lire aussi En France, Ferrand quitte le gouvernement pour piloter la majorité

Ce mardi, c’est ensuite Sylvie Goulard, la ministre des Armées qui a quitté l’équipe gouvernementale. Enfin, ce mercredi, François Bayrou et Marielle de Sarnez ont également annoncé qu’ils quittaient le navire, sur fond de soupçons d’emplois fictifs des assistants parlementaires des euro-députés Modem.

À lire aussi Législatives: le remaniement bousculé par les affaires du Modem

Le direct sur mobile

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une