Accueil Monde Proche-Orient

La mosquée emblématique de Mossoul détruite, Daesh et la coalition s’accusent mutuellement

Abou Bakr al-Baghdadi, le leader de l’organisation terroriste y avait fait sa seule apparition publique en 2014.

Temps de lecture: 1 min

Les jihadistes du groupe Etat islamique ont fait exploser mercredi le minaret penché emblématique de la vieille ville de Mossoul et la mosquée adjacente où leur leader Abou Bakr al-Baghdadi avait fait sa seule apparition publique en 2014, a annoncé le commandant de l’armée irakienne responsable de l’offensive de Mossoul.

Daesh a rapidement réagi via son agence de propagande Amaq en accusant l’aviation américaine d’avoir détruit les deux monuments par un bombardement.

«Nos forces étaient en train d’avancer (...) dans la vieille ville, lorsqu’arrivées à 50 mètres de la mosquée al-Nouri, Daesh (le groupe Etat islamique, ndlr) a commis un nouveau crime historique en faisant exploser la mosquée al-Nouri et al-Hadba», le minaret penché qui lui est adjacent, a déclaré le général Abdulamir Yarallah dans un communiqué.

Abou Bakr al-Baghdadi dans la mosquée Al-Nouri en 2014 ©AFP
Abou Bakr al-Baghdadi dans la mosquée Al-Nouri en 2014 ©AFP

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs