Trump dit avoir une «idée»: un «mur solaire» à la frontière du Mexique

© AFP
© AFP

Ce mercredi soir, le président américain Donald Trump a présenté, dans l’Iowa, une « idée » pour le mur qu’il souhaite construire le long de l’immense frontière avec le Mexique : l’installation de panneaux solaires qui permettraient de le financer.

« Oui, nous allons construire un mur. Nous en avons besoin, nous devons empêcher la drogue de se déverser chez nous », a-t-il lancé lors d’un meeting devant ses partisans réunis à Cedar Rapids.

« Je vais vous donner une idée dont personne n’a encore entendu parler : la frontière sud, beaucoup de chaleur, beaucoup de soleil… Nous réfléchissons à la construction du mur comme un mur solaire », a-t-il expliqué. « Cela générerait de l’énergie, et cela le financerait », a-t-il ajouté, alors que son projet initial était de le faire financer par le Mexique qui a fermement refusé.

« Réfléchissez un moment : plus il est haut, plus il génère de la valeur ! », a-t-il encore dit sous les rires. « Sacrée imagination, hein ? Mon idée… Nous verrons. Ce serait fantastique ».

Le mur était une des promesses de la campagne de Trump

Si le mur était l’une des promesses les plus emblématiques de la campagne du magnat de l’immobilier, la construction d’un tel ouvrage – extrêmement coûteux – reste à ce jour à l’état de pur projet.

Sous la pression des démocrates, le Congrès américain a refusé pour le moment de s’engager dans son financement, se limitant à débloquer des fonds pour des opérations de maintenance sur les infrastructures existantes.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous