Accueil Belgique Politique

Crise politique francophone: vers une coalition PS-Défi-Ecolo à Bruxelles?

En interview au « Soir », Rudi Vervoort, le ministre-président bruxellois, estime que PS, Défi et Ecolo sont sur la même longueur d’onde sur la gouvernance. Coalition en vue ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 6 min

I rresponsabilité »  : Rudi Vervoort, de retour d’un séjour brutalement écourté au Canada suite à la déclaration de Benoît Lutgen, n’a pas d’autre mot pour décrire l’attitude du CDH. Le ministre-président bruxellois redoute la paralysie d’une série de dossiers qui ont un impact direct sur la vie des citoyens. Mercredi, les députés CDH n’étaient pas présents en commission alors qu’une ordonnance sur les personnes âgées était votée. Une majorité s’est dégagée sans les centristes, mais cela n’ira pas forcément de soi dans d’autres dossiers plus sensibles…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par jacques rabbot, jeudi 22 juin 2017, 23:25

    quand l'arrivisme et l'appât du gain sont là, on a vite fait d'oublier les "petites erreurs" des uns et des autres. L'alliance avec le diable est encore d'actualité.

  • Posté par Reginster Jean-luc , jeudi 22 juin 2017, 16:49

    La question, ce n'est pas l'ego de quelques politiciens ou la survie de tel ou tel parti. Ce qui intéresse le citoyen, c'est la masse des prélèvements publics sur la richesse nationale - nous sommes sur le podium de ce point de vue - et ce que nos dirigeants font de cet argent en termes de politiques publiques. Les pays scandinaves qui prélèvent aussi beaucoup d'impôts développent d'excellentes politiques publiques et sociales. Chez nous, c'est un désastre. Voyez la mobilité, le chômage, la formation, l'enseignement, la propreté des villes et des campagnes, les infrastructures, j'en passe. Puis comparez la Flandre à la partie francophone du pays. Il n'y a pas photo. Et qui est à la manoeuvre depuis plus de 30 ans en Wallonie et à Bruxelles ? Le PS.Il ne fait aucun doute que l'argent prélevé ne va pas où il devrait aller et qu'on n'en sortira pas sans sortir le PS. Pas pour les 2 ans à venir. Mais pour une dizaine d'années au moins.

  • Posté par Roosemont Charles, jeudi 22 juin 2017, 12:26

    J'ai une autre lecture que celle que je viens de lire .La plupart des lecteurs ci-dessous disent que cela ne se fera pas. Détrompez vous !Défi acceptera sans problème et ses revendications herculéennes de nettoyer les écuries, c'est du pipeau. Maingain continue à faire une politique personnelle. Il ne veut plus des MRs tout simplement.Et que les casseroles PS à Bxl existent, il va tout de suite trouver la parade. Quant à Zakatastrophe, elle n'attend qu'une chose c'est qu'on lui déroule le tapis rouge perso. Là aussi c'est du pipeau.Donc je parie que l'appel de Vervoort ( le roi du bal des maudits) aura sa coalition . Chiche!

  • Posté par Roosemont Charles, jeudi 22 juin 2017, 12:26

    J'ai une autre lecture que celle que je viens de lire .La plupart des lecteurs ci-dessous disent que cela ne se fera pas. Détrompez vous !Défi acceptera sans problème et ses revendications herculéennes de nettoyer les écuries, c'est du pipeau. Maingain continue à faire une politique personnelle. Il ne veut plus des MRs tout simplement.Et que les casseroles PS à Bxl existent, il va tout de suite trouver la parade. Quant à Zakatastrophe, elle n'attend qu'une chose c'est qu'on lui déroule le tapis rouge perso. Là aussi c'est du pipeau.Donc je parie que l'appel de Vervoort ( le roi du bal des maudits) aura sa coalition . Chiche!

  • Posté par Remi Baeyens, jeudi 22 juin 2017, 12:19

    Nous habitants de Bruxelles ville, nous cumulons les problèmes de la ville et de la région. La région est une usine à gaz qui essaye d'exister dans l'imbroglio des commune de la région et de la communauté 'française' autre usine à gaz. Pour la ville, on nous bombarde d'un bourgmestre avec le comportement que l'on sait avec son amie du CPAS. Majeur n'a jamais été apprécié par la population mais uniquement aimé par son parti. Tient-on réellement compte des citoyens? A force, les habitants se demandent s'ils ont encore quelque chose à dire. Drôle de système démocratique.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs