Accueil Belgique Politique

Le parlement wallon au travail pour assurer la continuité

N’y voyez aucune reculade de la part de Benoît Lutgen, ni l’ébauche d’une inversion de tendance dans la trajectoire politique de ces derniers jours. Mais en Wallonie, les futurs ex-partenaires PS et CDH ont décidé de mettre de côté les noms d’oiseaux pour continuer à travailler ensemble, le temps qu’émerge une nouvelle majorité. Comme si de rien n’était ou presque.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Un gouvernement Magnette-Prévot se tient ce jeudi, de manière électronique toutefois et sur la base d’un ordre du jour réduit à quelques points techniques. Ce matin aussi, la commission d’enquête sur le scandale Publifin tiendra bien ses dernières auditions, comme nous l’avions déjà annoncé ici-même. Depuis le mois de février, les travaux ont transcendé les traditionnels clivages entre les partis. Cet état d’esprit devrait persister dans un cénacle qui est d’initiative strictement parlementaire. Le vote du rapport final doit avoir lieu avant le 21 juillet.

Mais le plus spectaculaire est ailleurs. Le scénario qui suit doit être définitivement validé par la conférence des présidents programmée ce jeudi midi à Namur, mais selon toute vraisemblance, le parlement de Wallonie fonctionnera (quasi) normalement la semaine prochaine. Les affaires seront donc un peu moins « prudentes » ou « courantes » que d’ordinaire dans ces circonstances.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par jacques rabbot, jeudi 22 juin 2017, 23:20

    Magnette-Prévot, on n'aurait pu mieux choisir ! Deux cumulards imbus de leur personne et arrivistes. On n'est pas sauvés !

  • Posté par jacques rabbot, jeudi 22 juin 2017, 23:17

    S'il vous plaît ! "aucune reculade" n'inventez pas des mots alors qu'il y en a de plus appropriés qui existent ! Et on s'étonnera que la génération actuelle est incapable d'écrire sans fautes !

Aussi en Politique

Nucléaire: la Vivaldi se réaligne sur les négociations avec Engie

Après le tumulte autour d’une possible majorité alternative visant à relancer toutes les centrales en Belgique, les partenaires Vivaldi – à commencer par le MR – se reconcentrent, au moins provisoirement, sur les négociations avec Engie pour le maintien de deux réacteurs : « L’objectif est de conclure avant le 31 décembre. »

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs